Touba / Le village de Sanankoro doté d’un foyer polyvalent ultra moderne

Temps de lecture : 2 minutes

La célébration du Mahoulid, fête commémorative de la naissance du prophète de l’islam a été un moment de pleine spiritualité mais aussi une occasion pour les ressortissants du village de Sanankoro de poser des actions sociales.

En effet, après la nuit spirituelle qui a eu lieu dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre dernier, au cours de laquelle les fidèles musulmans ont été invités à copier les valeurs de paix, de bonté et de dévotion du  prophète Mohammad, « la Génération Baraka » a posé un certain nombre d’actions en faveur de leur village natal.

«Grâce à un des nôtres du nom de Touré Laciné, ex DG de la Mugef-ci, nous avons eu à faire des dons de kits scolaires et  d’équipements sportifs à l’école primaire du village, une broyeuse et une décortiqueuse; et un foyer polyvalent ultra moderne d’une capacité de 500 places avec vestiaires, bureaux, toilettes et magasin sans oublier sa dotation en 300 chaises», a indiqué Soumahoro Bakary, président de la « Génération Baraka ».

Savadogo Adama, sous-préfet central de Touba, Miantôman Chérif et Soumahoro Amara, respectivement parrain de la nuit du Mahouloud et de l’inauguration du foyer, ont à l’occasion de l’ouverture officielle du foyer, invité l’ensemble des populations et les jeunes en particuliers, à l’union, la cohésion et l’entente, préalable de tout développement.

Ils n’ont pas manqué de les exhorter à prendre soin du chef-d’œuvre dont ils venaient de bénéficier. « Sanankoro étant à seulement 2 km de Touba, des particuliers peuvent venir tenir  leurs différentes activités dans cet édifice. Ce qui sera rentable et bénéfique pour le village. Il faut donc bien l’entretenir pour susciter la convoitise », a dit le sous-préfet Savadogo Adama.

Sanankoro qui devient peu à peu un village moderne grâce aux efforts conjugués de ses fils et filles, n’a pas manqué, à travers la voix de Soumahoro Bakary, de formuler des doléances à l’endroit des autorités. Il s’agit entre autres de la construction d’un bâtiment de trois salles de classe pour compléter les salles existantes de l’école primaire à six et le reprofilage de leur route jusqu’à Touba. Danses de réjouissances et activités socioculturelles et sportives ont également meublé la célébration du Mahoulid de 2019 à Sanankoro, dans la commune de Touba.

Cheick Lamine

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *