Touba / Préservation du climat social : la chefferie appelle les candidats et leurs staffs à la retenue

Temps de lecture : 2 minutes

Afin d’avoir une campagne électorale civilisée et des élections apaisées dans la région du Bafing en général et dans la commune de Touba en particulier, la chefferie traditionnelle de Touba avec à sa tête le chef de canton, El hadj Fadiga Bambadjan, a reçu le mercredi 03 octobre, à la case (Bolo) de la famille Fadiga, certains candidats et leurs représentants.

Les sages de Touba appelle les candidats à des élections régionales et municipales sans violence

À cette rencontre, le chef de canton EL Hadj Fadiga Bambadjan et Diomandé Vakesse, conseiller pédagogique à la retraite, par ailleurs notable, se sont particulièrement inquiétés de la montée de la fièvre sur les réseaux sociaux.

Selon eux, certains partisans des différents candidats en lice, très actifs sur la toile, ont pour jeux favoris: invectives, propos virulents et discourtois.

C’est pourquoi, ils ont invité les différents candidats à appeler leurs partisans à la retenue et ont souhaité des débats sains d’idées sans s’attaquer à la vie privée d’autrui avant, pendant et après les élections.

El hadj Fadiga Bambadjan est revenu sur la destruction des affiches des candidats qui a déjà été constaté à travers la ville. Une attitude peu recommandable qu’il a souhaité voir prendre fin.

Selon lui, le respect mutuel, la courtoisie, la modération dans la prise de parole, devraient être  leur leitmotiv durant toute la période électorale. «Il faut utiliser le bon ton », a conseillé le chef de canton.

Bamba Anzoumana (en noir) et Doumbia Adama (en blanc) se sont engagés pour des élections apaisées à Touba (1)

Les représentants des candidats aux élections régionales, Bamba Mamadou, émissaire du candidat, Mamadou Sanogo et l’imam Soualio Fofana, émissaire de Diomandé Lassina, ont  assuré les sages de leur engagement à observer scrupuleusement les règles du jeu démocratique en lançant à l’endroit de leurs partisans des messages d’apaisement.

Quant aux candidats aux municipales, Doumbia Adama dit Doum-Fils et Bamba Anzoumana dit Marino, ils se sont félicités de l’initiative des sages. Ils ont pris l’engagement de faire en sorte que la paix et la cohésion sociale à Touba, soient préservées.

Sur six candidats attendus, quatre ont effectivement répondu à l’appel des sages de Touba, note t on. Les absents, aux dires de Fadiga Bambadjan, seront invités sous peu, pour recevoir les mêmes recommandations de la part de la  chefferie.

Cheick Lamine Bakayoko

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *