Man / Amélioration des conditions de vie des populations : Guianlé désormais connecté au réseau électrique national

Temps de lecture : 2 minutes

Le village de Guianlé situé à 08 kilomètres dans la commune de Man était en fête ce vendredi. Et pour cause, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a procédé à la mise sous tension électrique du village qui est désormais éclairé.

Guianlé, localité de plus de 1200 habitants est choisie comme ville de symbole pour célébrer l’électrification de 60 villages dans la région du Tonkpi. Dès qu’il a foulé le sol de Guianlé après l’atterrissage de son avion, Amadou Gon Coulibaly a déclenché le contacteur qui a donné la lumière au village de Guianlé. « Ce geste est totalement conforme à l’engagement que le chef de l’État a pris d’électrifier tous les villages de plus de 500 habitants dans notre pays. En 2019, tous les villages de plus de 500 habitants seront électrifiés. Nous sommes donc en train de mettre en œuvre un des objectifs les plus importants du chef de l’État qui est d’améliorer chaque jour les conditions de vie des ivoiriens », a indiqué le chef du gouvernement.

Hamidou Traoré directeur général de Côte d’Ivoire énergie a indiqué que le projet a couté 60 millions de francs. Et permettra de brancher 112 foyers dans le village qui a bénéficié d’un éclairage de 130 poteaux. « Ce projet est financé en grande partie par la Bad et rentre dans un cadre global qui consisté à électrifier 574 villages dans la région pour un coût global de 60 milliards de Francs Cfa. », a précisé le patron de Côte d’Ivoire énergie.

Face aux problèmes récurrents de baisse de tension dans la région suite à la chute de trois pilonnes causé par un gros camion, Hamidou Traoré a assuré les travaux de réparation sont très avancés et cette situation ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Selon lui toutes les dispositions sont prises pour minimiser ce genre d’incidents dans la région à travers la construction de nouvelles lignes de haute tension, la construction de nouveaux postes sources.

Présent à la cérémonie, le représentant de la banque africaine de développement  Dialo Amadou Bassirou, chef de la division énergie pour l’Afrique de l’ouest de la Bad a indiqué que l’ambition de la Bad est d’électrifier l’Afrique, préalable à son industrialisation et à l’atteinte de son objectif de développement économique et social. « C’est donc dans ce contexte que la Bad soutien le gouvernement de la république de Côte d’Ivoire dans son programme national d’électrification rural », a-t-il souligné. Selon lui la contribution de son institution s’élève à 130 millions d’Euros. Il a par ailleurs révélé que la bad vient d’approuver un nouveau financement de 40 millions d’euros pour l’électrification de plusieurs localités du nord.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *