Double session du conseil régional du Tonkpi / Les commissions permanentes mises en place

Temps de lecture : 2 minutes

La deuxième session ordinaire du conseil régionale du Tonkpi s’est ouverte ce jeudi 14 février 2019 en fin d’après-midi. Les travaux ont démarré par la mise en place du comité économique, social et environnemental régional et la mise en place des commissions permanentes de cette collectivité territoriale.

Selon le président du conseil régional le ministre Abdalah Albert Toikeusse Mabri, la mise en place des organes du conseil régional du Tonkpi a pour objectif de rendre la structure plus efficace dans la mise en œuvres des programmes de développement de la région.

C’est ainsi qu’il a cédé la parole au directeur général de l’administration du conseil pour présenter le conseil économique et social, fort de 36 membres avec pour président Sia André, et vice-président Docteur Yang Albertine. Le secrétariat est assuré par Badia Josephe en Nama Céline Bernice. Quant au commissions, 12 ont été mise en place. Chaque commission a un président,  et un rapporteur.

Parmi ces commissions, l’on peut noter par exemple, la commission Planification et développement, la commission, économie, budget et finance, les commissions, environnement cadre de vie, tourisme et artisanat, équipement et infrastructure ; éducation, sport, culture et loisir ; sécurité et protection sociale, etc. Le ministre Mabri Toikeuse a, après la mise en place des commissions, exhorté les conseillers régionaux à se mettre résolument au travail car dit-il, « les commissions sont les poumons du conseil régional. Leur dysfonctionnement peut mettre en mal les actions de développement de la région.

Cette session est supervisée par le secrétaire général 1 de la préfecture  Gouassiro  Ernest Mathieu. Il a indiqué que cette réunion revêt d’une importance capitale en ce sens qu’elle pose le jalon de tout ce qui sera mené dans la région comme initiatives de développement du terroir. C’est pourquoi il a appelé à la solidarité, à l’entente et à l’union autour du président de la région afin de lui faciliter la tâche de développement de la région que la population a bien voulu lui confier.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *