Man / L’Église Ueeso annonce l’ouverture d’une université internationale

Temps de lecture : 3 minutes

Bientôt une université confessionnelle internationale sera ouverte à Man. L’information a été donnée samedi par les premiers responsables de l’Union des églises évangélique services et œuvres de Côte d’Ivoire (Ueeso-Ci), à la faveur de la convention nationale de l’église tenue les 19, 20 et 21 avril au stade Léon Robert de Man.

La convention nationale constitue des moments de recueillement, de prière, de louange et d’enseignement de l’évangile. Elle  est la plus grande activité de rassemblement des églises Ueeso et  est marquée à cette deuxième édition par le lancement du projet de transformation l’institut biblique de Man-Zrahonpleu en une université confessionnelle internationale.

Selon le révérant pasteur Gueu Siméon, Cette université sera constituée d’unité de formation académique et de recherche, aussi bien laïc que théologique.  « Je voudrais solliciter monsieur le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Parrain de la deuxième convention, à peser de tout son poids pour que nous ayons l’agrément nécessaire pour la réalisation de ce projet », a plaidé le président des églises Ueeso.

Cette rencontre a été l’occasion pour les dignitaires de l’église de rappeler les actions de développement de cette communauté depuis 1963. Il s’agit de la construction des écoles primaires et secondaires, des centres de formation professionnelle et d’enseignement technique, une pouponnière et un institut biblique à Man, des centres de santé. En plus, le révérant pasteur s’est féliciter de l’expansion de sa communauté à travers le pays et à l’étranger. « Notre église qui était confiné dans le sud-ouest de notre pays est aujourd’hui présente partout sur l’étendue du territoire national avec plus de 900 lieux de culte, plus de 200 pasteurs. L’église Ueeso est présente au Libéria, au Mali et au Niger », s’est-il félicité.

Le ministre Abdalah Albert Toikeusse Mabri, parrain de la deuxième convention et représentant le premier ministre, président de ladite convention a salué les actions de l’église Ueeso en matière de santé, d’éducation et de prière pour la paix et la cohésion sociale dans le pays. Il a assuré la communauté Ueeso de son engagement et celui du gouvernement à les accompagner dans leur noble projet de transformation de l’institut biblique de Man en une université internationale. « Moi qui sais ce que vous apportez déjà au niveau de l’enseignement primaire et secondaire, c’est une chance pour moi que vous preniez l’initiative de transformer l’institut biblique en université. Je ferai tout ce qui est dans mes possibilités pour que vous ayez tous les documents nécessaires pour la réalisation de ce projet », a-t-il assuré.

Mabri Toikeusse a salué le choix du thème de la convention nationale 2019 « S’unir autour de l’essentiel ». Pour lui, l’essentiel c’est la fraternité, C’est rassemblement des fils et filles du pays pour travailler pour le bonheur du peuple ivoirien dans son ensemble.

Le révérant pasteur Dieudonné N’gumbi, directeur de la radio fréquence vie a été l’orateur principal de cette convention. Selon lui, il est temps pour les fidèles de l’église Ueeso d’être unis de focaliser leur vision autour de Jesus Christ et autour de la parole de Dieu. « L’église ne peut pas réaliser de grand projet dans la division. Il est temps que nous mettions de Côté ce qui nous divise. L’essentiel, c’est de confesser sa foi en jésus, de marcher dans sanctification, la parole de Dieu afin que l’Ueeso puisse accomplir de grandes œuvres. Et pour y arriver, il faut l’unité dans la diversité », a indiqué l’homme de Dieu. Il a par ailleurs exhorté les chrétiens à cultiver l’amour, à rester dans la foi et accomplir de bonnes œuvres, dans le pardon mutuel et l’unité.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *