BOOKO / Plusieurs sommités de l’islam prient pour la paix

Temps de lecture : < 1 minutes

La Sous-préfecture de Booko, sis dans la région du Bafing, a accueilli  sur son sol, du 8 au 10 février, plusieurs éminences grises de l’Islam d’ici et d’ailleurs notamment de la Guinée et du Mali. Parmi les augustes invités, on pouvait citer les Cheicks de Kelindjan, représenté par son fils, Laye Daba et Samoukade. 

L’imam de BOOKO

L’initiative qui est du grand imam de Booko, El Hadj Diomandé Mohamed, par ailleurs président du COSIM du Barala, a réuni environ 200 imams et plusieurs centaines de fidèles musulmans. Jamais la ville de Booko n’avait réuni autant de personnes.

Selon l’imam Diomandé Mohamed, l’objectif de ce grand rendez-vous religieux était de faire des lectures de « Dalailoul Kayrat » (prières de bénédictions sur le prophète Muhamad (salut et bénédiction sur lui)) et les faire accompagner de bénédiction pour le canton Baralla, la Côte d’Ivoire en vue de la paix, le développement et l’entente entre les fils et filles.

Outre la lecture de Dalailoul Kayrat,  les trois journées ont été ponctuées de la lecture intégrale du Saint Coran. Le tout sanctionné par des sacrifices.

Les autorités présentes notamment le sous-préfet N’Guessan Bérenger et le maire de Koro, Bakayoko Abdoul Dramane ont salué la tenue d’un tel évènement qui, selon eux, contribue au renforcement de la paix et de la cohésion sociale dans notre pays. La cérémonie a réuni les musulmans de toutes tendances confondues.

Touré Ibrahima

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *