Man / Construction du nouveau marché de Man : L’appel du député de Man commune André Tia

Temps de lecture : 2 minutes

Face à la montée de  tension  consécutive à la mise en œuvre du projet de construction du nouveau marché de Man, le député de Man commune André Tia s’est prononcé sur le sujet. C’était à Biankouma à la faveur de la cérémonie d’installation du coordonnateur départemental de l’Alliance des amis du Tonkpi pour le changement.

Pour lui, la crise qui oppose des commerçants de la ville à la mairie sur le projet de construction du nouveau marché se justifie par le mode de financement du projet initié par la nouvelle municipalité. «Le système BOT (Ndlr Built, operate and transfert en anglais), (partenariat public privé) adopté par la mairie est source de conflit et va contre les intérêts des populations et commerçants les plus démunis », a fait remarquer André Tia. Selon lui, les villes où le système a été adopté dans la construction des marchés, il y a toujours des conflits. Il en veut pour exemple le marché Forum d’Adjamé, un marché à Treichville qui n’est toujours pas fréquenté à cause du coût trop élevé des magasins.

C’est pourquoi il invite le maire à revoir sa stratégie en s’inspirant des démarches entreprises par la municipalité sortante. Une démarche qui a abouti à l’obtention d’un prêt de 600 millions logés à la BNI à Man dans le cadre dudit projet. « Le système BOT est une forme de privatisation du marché qui ne dit pas son nom », souligne-t-il. D’après lui, un partenariat public, public c’est-à-dire entre le gouvernement et la mairie pourrait être plus bénéfique pour Man et sa population.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *