Danané / Accusé d’avoir incendié le grand marché : Dr Ouattara (maire) répond à ses détracteurs

Temps de lecture : 3 minutes
Les commerçants ont fait plusieurs doléances à Dr Ouattara.

À peine revenu d’Abidjan d’une mission de plusieurs jours, le maire de Danané, Dr Ouattara Lacina a pris le poul de la situation au niveau des commerçants du grand marché, récemment victimes d’un incendie.

Alors qu’il était encore sur les bords de la lagune Ebrié, le 30 avril dernier, une partie du marché de Danané est partie en fumée, faisant plusieurs dégâts matériels et jetant des familles dans le désaroi. Ainsi, ce lundi 11 mai, dès son arrivée dans sa commune, Dr Ouattara a eu une rencontre avec ces commerçants sinistrés en vue de leur apporter soutien et réconfort.« Je suis venu vous dire que la mairie est à vos côtés. Nous compatissons à votre douleur. Nous savons ce que vous traversez en cette période de jeûne de surcroît. J’étais justement à Abidjan pour plusieurs rencontres pour enfin sortir notre ville de sa léthargie et pour qu’on ait des infrastructures dignes de ce nom. L’image de Danané ne plaît à personne. Sachez que les choses vont changer et ensemble nous allons faire en sorte que les maux qui gangrènent Danané disparaissent », a introduit le premier magistrat de la cité des ronces.

Le maire (en bleu) a tenu à apporter son soutien aux commerçants sinistrés.

Se prononçant sur les rumeurs qui l’accusent d’avoir brûlé le marché afin de construire un nouveau, le maire n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger ceux qui cherchent coûte que coûte à nuire à sa gestion.« Nous avons trouvé Danané qui est département dans une précarité sans précédent. Danané n’a aucune infrastructure digne de ce nom. Ni structure bancaire, ni grande agence, ni centre commercial, pas de route, rien. Danané traîne les pas contrairement à d’autres départements. Nous n’accepterons pas que l’objectif que nous nous sommes fixés pour changer Danané soit entaché par des personnes mal intentionnées qui veulent nous nuireNous sommes là pour le bien-être de nos populations et nous allons nous atteler à faire ce que nous avons promis, leur donner un mieux être et changer Danané  », a-t-il martelé.

Aussi s’est il dit plus que jamais convaincu que la ville a besoin d’un  marché moderne pour la mettre définitivement à l’abri des sinistres :« Danané a besoin d’un marché digne de ce nom. Le site est trouvé nous ferons ce marché et ce sera avec vous (s’adressant aux commerçants) », a-t-il précisé.

Cependant, pour lui, l’urgence reste le recasement des commerçants sinistrés. » Nous sommes dans l’urgence car nous avons des sinistrés qu’il faut recaser et aider à reprendre leurs activités. Tout cela se fera avec vous », a fait savoir Dr Ouattara. Non sans annoncer aux commerçants que le   gouvernement a décidé de dépêcher le ministre de l’intérieur pour venir s’enquérir des réalités du marché de Danané.

Les représentants des commerçants ont salué le maire pour sa promptitude et pour toutes ces nouvelles. Mais comme plaidoyer, ils ont demandé leur recasement sur le site brûlé, des allègements fiscaux pour faciliter la reprise de leurs activités. En retour le maire n’a pas fait d’objections, sauf que, selon lui, le recasement se fera dans les normes de constructions modernes pour prévenir d’autres incendies. Une autre rencontre est prévue avec les commerçants sur le recasement, la construction du nouveau marché et d’autres sujets brûlants.   

Doumbia Seydou Badian    

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *