Bin-Houyé / Deux éléphants aperçus dans des plantations

Temps de lecture : 2 minutes

Deux éléphants venus du Liberia ont été aperçus par des villageois de Bin-Houyé dans leurs plantations.

La direction régionale des eaux et forêts de la région du Tonkpi dirigée par le Lt/colonel Djan Yapo Evariste suit les deux « étrangers » à la trace depuis leur entrée sur le territoire.

« Les  deux éléphants dans la zone de Bin-Houye depuis le 15 octobre sont venus du Libéria en passant par Toulepleu . Hier 16 octobre, nous les avons  retrouvés dans les encablures du village de Meapleu. Grâce à notre appui ils ne sont pas entrés dans le village mais ont progressé vers Fapleu puis Gatouo 1 et Gatouo 2 (S/p Bin-houye) avant notre repli à 18h », explique le directeur régional des eaux et forêts du Tonkpi.

Tout semble également être mis en œuvre pour protéger ces animaux, selon le Lt/Col Djan Yapo Evariste.
« Nous avons sensibilisé les villageois, puis, sécurisé les éléphants avant de rendre  compte au Sous-préfet afin qu’un communiqué soit fait à la radio locale pour sensibiliser les populations sur la prudence qu’il faudrait adopter. Ne pas chasser les éléphants ni les lapider de peur qu’ils deviennent menaçants » invite-t-il

Les deux éléphants semblent être une femelle et son petit. Leur présence dans cette sous-préfecture de l’Ouest du pays provoque des sentiments partagés au sein des populations. Certaines ont de la crainte quand d’autres, plus curieux, prennent plaisir à les photographier.

Touré Ibrahima avec Laurore.net

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *