Guézon/ Conflit intercommunautaire : KKB dépêché en pompier

Temps de lecture : 3 minutes

Suite aux événements malheureux survenus à Guézon faisant 7 morts, le président de la république et le premier ministre ont dépêché le ministre Kouadio Konan Bertin sur place pour apporter la compassion du gouvernement aux victimes et à leurs parents et tenter d’œuvrer au retour de la normalité dans la localité. Une occasion pour le ministre de la Réconciliation nationale de prêcher la paix et la réconciliation entre les habitants de la Côte d’Ivoire.

Dès qu’il a foulé le sol de Guézon en début d’après-midi, Kouadio Konan Bertin, accompagné des élus et cadres de Guézon a rencontré tour à tour les différentes communautés de la ville y compris les chasseurs traditionnel Dozo pour leur apporter le réconfort du gouvernement et du président de la république. Aussi, a-t-il visité les sites sinistrés. « Je vous exhorte à taire les querelles et à ne pas vous faire justice. Je vous invite au nom du gouvernement  à œuvrer pour le retour de la paix et la cohésion sociale à l’orée de la nouvelle année », a lancé le nouveau ministre de la réconciliation nationale.

Pour lui, ça fait quelques années que la Côte d’ Ivoire est dans la tourmente, et il faut que cela s’arrête enfin. « Il y a un temps pour faire la guerre, et il y a un temps pour faire la paix », a-t-il indiqué. Selon lui, le chef de l’Etat est dans une bonne dynamique et dans un bon état d’esprit à aller à la paix et il a même consacré cela par un ministère chargé de la réconciliation. « Nous devons saisir cette belle opportunité pour désarmer nos verbes, pour désarmer nos cœurs et avoir dans nos cœurs que de l’amour pour notre prochain. La Côte d’Ivoire a besoin que ses enfants se rassemblent  à nouveau et j’ose croire que Guezon est juste un incident qu’il faut vite circonscrire », a souligné l’ancien leader de la jeunesse du Pdci Rda. Kouadio Konan Bertin fonde l’espoir d’être compris par la population. Il a salué les initiatives du corps préfectoral et surtout la mobilisation des représentants de l’Etat qui ont instauré un couvre-feu afin de rétablir la sécurité. Kouadio Konan Bertin a fait des dons en numéraire aux populations. Avant de mettre le cap sur Duékoué où il est allé visiter les blessés internés à l’hôpital général de la ville avant d’aller tenir une réunion de synthèse à la salle des réunions de la sous-préfecture.

Rappelons que le dimanche 27 décembre, une altercation  entre un chasseur traditionnel Dozo et un jeune autochtone s’est dégénéré faisant 7 morts et plusieurs dizaines de maisons incendiée, provoquant des déplacés et de nombreux sans abris dans cette localité, chef-lieu de sous-préfecture dans le département de Duékoué dans l’ouest du pays. Les forces de l’ordre y sont déployées et un couvre-feu instauré pour rétablir la paix et la sécurité.

Kindo Ousseny à Man. 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *