Man/ L’OIPR dresse son bilan 2020 de gestion des parcs et réserves

Temps de lecture : 2 minutes

L’Office Ivoirien des parcs et réserves (OIPR) a initié une importante rencontre ce vendredi 29 janvier 2021 à Man pour dresser le bilan des activités de l’année 2020 et dégager les perspectives pour l’année 2021.

Dans son discours  introductif, le directeur général de l’OIPR, le colonel Adama Tondossama a indiqué qu’il s’agit de faire le bilan de toutes les activités de l’année écoulée et dégager les perspectives pour l’année en cours. «C’est aussi l’occasion de renforcer la cohésion au sein de nos équipes et surtout d’échanger  sur tout ce qui marche qu’il faut capitaliser mais surtout échanger sur ce qui ne marche pas et faire des propositions d’action de sorte à ce que l’OIPR demeure une structure performante », a soutenu le premier responsable national de l’institution en charge de la protection des parcs et réserves de Côte d’Ivoire. 

Cette rencontre a été rehaussée par la présence du Directeur de cabinet adjoint du ministre de l’environnement et du développement durable Fernand   Kouassi.  Pour lui, l’initiative de l’OIPR visant l’organisation de cet atelier bilan est à encourager. Il a salué les actions de l’OIPR dans le cadre de la sauvegarde des aires protégées.

« Je voudrais vous exhorter à continuer sur cette lancée. Soyez rassuré qu’au niveau du cabinet de monsieur le ministre de l’environnement et du développement durable, on ne ménagera aucun effort pour vous apporter les appuis nécessaires pour la mise en œuvre de cette noble mission de sauvegarde des aires protégées », a assuré le Directeur de cabinet adjoint.   

Dans son mot d’ouverture, le secrétaire général 1 de la préfecture de Man, André Kouakou Bah Yao, représentant le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man s’est réjoui du choix des locaux de la préfecture de Man pour abriter cette importante rencontre de haut niveau de l’OIPR.  « Nous sommes  heureux que cette rencontre se déroule dans notre salle de réunion. Je voudrais donc au nom de monsieur le préfet vous assurer de notre accompagnement de façon intelligente », a-t-il souligné. Il a par ailleurs souhaité que toutes les parties prenantes dans les activités de protection des parcs et réserves soient associées à ces assises.

 Tour à tour les chargés d’études de chaque  zone sont passés pour dresser le bilan annuel des activités de leurs zones respectives et dégager les perspectives pour l’année 2021.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *