Bafing/ Législatives 2021 : Le ministre Moussa Sanogo obtient le retrait d’un indépendant au profit du RHDP à Ouaninou

Temps de lecture : 2 minutes

C’est un grand coup que vient de réaliser le ministre Moussa Sanogo, ministre du Budget et du Portefeuille de l’État par ailleurs coordonnateur régional du RHDP. Il vient d’obtenir en effet, le retrait à la course des élections législatives du 6 mars prochain, du candidat indépendant Chérif Dian-Kouba, dans la circonscription électorale de Ouaninou, Koonan, Gbelo, Gouekan, Santa et Saboudougou communes et sous-préfectures, au profit du RHDP.

Chérif Dian-Kouba se retire de la course au profit du RHDP à Ouaninou

L’information a été livrée face à la presse locale et aux populations ce mercredi 17 février 2021 à Touba, par Chérif Dian-Kouba lors d’une conférence de presse.« Nous portons aujourd’hui officiellement à votre connaissance et devant témoins notre décision de non participation au scrutin législatif à venir», a introduit Chérif Dian-Kouba.

Poursuivant, il a indiqué que cette décision fait suite à une demande du ministre du Budget et du Portefeuille de l’État Moussa Sanogo, à l’effet de ne pas affronter le candidat du RHDP à Ouaninou où il était candidat. Celà, afin de maintenir et préserver les liens séculaires qui existent entre les différentes familles.« Le ministre Moussa Sanogo nous a demandé de mettre en veille notre ambition pour cette élection législative. Ce retrait inattendu de ne pas compétir au moment où nombreux soutiens s’y attendent le moins, s’explique par la seule et unique raison d’éviter une division dont les conséquences seraient insurmontables à jamais, au sein de notre famille sans oublier nos alliés», a-t-il indiqué. 

Chérif Dian-Kouba qui promet prendre une part active à la campagne auprès du ministre Moussa Sanogo qu’il qualifie de « son frère », a tenu à s’excuser auprès de tous ceux qui ont placé leur confiance en lui et les a rassurés de sa disponibilité à leurs côtés.« Nous voudrions nous excuser auprès de tous ceux et toutes celles qui ont cru en nous, donné de leurs temps et énergie dans cette aventure. L’avenir est certes devant nous, mais il est surtout prometteur pour d’autres combats qui amélioreront significativement les conditions d’existence de nos parents, partant celles de notre jeunesse dont nous demeurons sensibles au vécu» affirme-t-il.

Il a terminé en lançant un appel à la réconciliation et à la cohésion sociale entre les cadres de la région, gage du développement du Bafing.« Nous rêvons d’un Bafing où la cohésion sociale est une réalité, un Bafing développé avec des infrastructures de bases de qualités partout. Cela passe par une réconciliation vraie et nous y travaillons car seul l’entente et la cohésion entre les cadres peuvent faciliter le développement de la région», a-t-il terminé.

Pour rappel, Chérif Dian-Kouba qui attache du prix à la réconciliation, a, par le passé, organisé des tournois de football dits « tournois de la cohésion » parrainés par le ministre Kouadio Konan Bertin et a déjà fait plusieurs dons aux communautés religieuses lors de leurs différentes fêtes.

Cheick Lamine

 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *