Man/ Célébration de l’excellence et du mérite : l’Université polytechnique dévoile sa performance

Temps de lecture : 4 minutes

La célébration du mérite et de l’excellence à l’université polytechnique de Man a été l’occasion pour les instances dirigeantes de l’institution de dresser le bilan académique de 7 d’exercice. Selon le vice-président chargé de la pédagogie, le professeur Ouattara Jean-Marie, le temple du savoir à ce jour a produit 1281 diplômés en licence, master et doctorat avec des taux de réussite qui varient de 42 à 100%, tout cycle et toute filière confondu. La performance des résultats académiques hissent l’UPM au sommet des universités publiques du pays.

Selon le premier vice-président, Ouattara Jean-Marie, après 7 années d’exercice, l’UPM a formé 1281 diplômés avec une représentation de 22,6% de femmes.

« Il s’agit de 441 diplômés de licence dont 21% de femmes, 253 diplômés de Masters dont 28% de femmes, 94 ingénieurs de conception avec la proportion des femmes de 17%. 3 docteurs avec 66,7% de femmes. L’âge de ces diplômés varie entre 21 et 24 ans pour les licences, entre 24 et 26 ans pour les masters et ingénieurs, et entre 34 et 40 ans pour les docteurs », a-t-il précisé.

Ouverte en février 2016, l’Université polytechnique a commencé à produire ses diplômés à partir de l’année académique 2018-2019, correspondant à sa troisième année académique de fonctionnement.

Cette année-là, elle a produit, 92 diplômés de licence ; En 2019-2020, 140 diplômés de licence ; en 2020-2021 il y a eu 350 diplômés composant 265 licences, 57 masters, 26 ingénieurs et 2 doctorats.

278 diplômés dont 65 licences, 55 masters, 26 ingénieurs de conception et 1 docteur ont été formés en 2021-2022. Et en 2022-2023, l’institution a produit 424 diplômés à savoir, 272 licences, 123 masters, et 29 ingénieurs de conception.

En termes de performance pour la dernière année académique, pour ce qui est du cycle universitaire, le taux de réussite pour le niveau licence est de 42 à 60% d’admission en année supérieure pour les licences, toutes filières confondues. De 50 à 75 % d’admission pour les licences 2, et de 60 à 80% d’admission au diplôme de licence.

Au niveau des masters, le taux d’admission est de 90 à 100% pour le master 1 recherche, de 100% pour le master 1 professionnel, de 100% au diplôme de Master de recherche et de 90 à 100% pour l’admission au diplôme de master professionnel.

Dans le cycle école, les taux de réussite des classes préparatoires vont de 70 à 95% d’admission, en année supérieure pour les prépas 1 ; de 93 à 100% d’admission au concours d’entrée dans les grandes écoles de l’Université polytechnique. Pour les prépas 2, et au niveau des écoles, le taux de réussite est de 80 à 95% d’admission. Pour les ingénieurs de la première année le taux est de 100% d’admission pour les ingénieurs de la 2ème année, il est de 90 à 100% d’admis au diplôme d’ingénieur de conception.

« Pour l’année académique 2022-2023, nous avons enregistré 424 diplômés formés dans les domaines des sciences et technologies et de l’agronomie. Ce sont donc 272 diplômés de licence, 123 masters comprenant 60 masters de recherche et 63 masters professionnels ; 29 ingénieurs de conception de spécialités mine, énergie, métallurgie et matériaux. Egalement, nous avons enregistré des admissions de nos étudiants par voie de concours dans d’autres universités et grandes écoles notamment à l’Instituts national polytechnique Felix Houphouët Boigny, à l’école nationale supérieur de statistique et d’économie appliquée, à l’Université de San-Pedro mais également dans des universités et grandes écoles de France, du Burkina, et de Maroc », a précisé le professeur Ouattara Jean-Marie.

L’institution présidée par le Professeur Coulibaly Lacina, pour maintenir le cap de cette belle performance a pris de nouvelles mesures. « Au regard des résultats présentés, nous envisageons pour cette année académique 2023-2024 les perspectives ci-après dans but d’accroître davantage le taux de réussite particulièrement au niveau des licences 1 et 2 . Il s’agit de l’implémentation du Tutorat dit actif, qui consistera, en plus de l’encadrement des étudiants des niveaux Licence par des Enseignants Référents, à leur donner des cours de renforcement avant les examens, dans les matières où le taux d’échec est élevé. Egalement, du renforcement des capacités des enseignants de l’Université Polytechnique de Man à travers des séminaires, en matière de conception des cours magistraux, des travaux dirigés et pratiques, et de méthodologies pédagogiques appropriées pour une meilleure assimilation des enseignements par les étudiants », a-t-il relevé.

Le président de l’Université polytechnique de Man, le professeur Coulibaly Lacina a manifesté sa reconnaissance à tous les acteurs de cette performance de son institution à savoir les enseignants-chercheurs, les partenaires, et les étudiants par la remise de diplômes et de plusieurs présents. « A la tête de cette institution, notre mission et notre engagement ont toujours été construire avec des outils et des démarches, une institution moderne, et modèle, qui respecte les standards internationaux de formation dans le supérieur. Notre ambition est de produire des ressources humaines de grandes qualités. Notre mission a été aussi de former des enseignants de grandes qualités conscients de leurs missions », a-t-il indiqué. Pour l’année académique 2022-2023, les enseignants de l’université polytechnique de Man ont fait 100% de taux de réussite au CAMES.

Plusieurs industriels conviés à cette cérémonie ont témoigné de la performance des étudiants stagiaires et employés dans leurs entreprises respectives.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *