Man/ Célébration des journées du polytechnicien à l’université de Man : La reconnaissance et l’excellence au menu

Temps de lecture : 3 minutes

Ce jeudi 23 novembre s’est ouvert à l’Université polytechnique de Man, (UPM), la 7ème édition de la célébration de l’excellence et du mérite dénommée les Journées du polytechnicien. Cette célébration qui va s’étendre sur trois jours sera marquée par plusieurs activités. Le professeur Coulibaly Lacina dans son discours inaugural a placé cette célébration sous le sceau de la reconnaissance.

Ce premier jour des journées dédiées à l’excellence et au mérité a été marqué par le salut aux couleurs, une parades des étudiants en Licence, Master et des écoles supérieur d’ingénieur.

Dans son discours d’ouverture tenu dans l’amphithéâtre Alassane Ouattara de l’Université polytechnique de Man, le professeur Coulibaly Lacina, président de cette institution, a exprimé sa reconnaissance à toutes les autorités de haut niveau qui travaillent à la qualité et à l’émergence de la Côte d’Ivoire à travers un système d’enseignement supérieur de qualité. « Je voudrais parler de notre ministre de tutelle, le professeur Adama Diawara, leurs excellences premier ministre Robert Beugré Mambé, le vice-président de la république Tiémoko Meylet Koné et de son excellence Alassane Ouattara, Président de la république, grand bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne dont le leadership inspirateur et transformateur positionne notre pays parmi les nations à économie résiliente et forte », a-t-il expliqué.

Pour lui, l’Université polytechnique de Man est forte de de ses enseignants chevronnés et gagneurs. Cette institution, dit-il, est dotée d’un personnel consciencieux et constitue le laboratoire du système d’enseignement supérieur ivoirien selon le professeur Adama Diawara. « L’UPM est aussi la locomotive et la magicienne du système d’enseignement supérieur ivoirien », a-t-il soutenu.

Le patron du temple du savoir de Man se dit reconnaissant au chef de l’Etat pour la construction de cette université et surtout reconnaissant pour la suite certaine de l’achèvement des travaux de construction de ce temple du savoir qui relève-t-il a déjà formé en 7 ans, 1281 diplômés en licences, masters et ingénieurs.

Cette première journée a été marquée par deux conférences animées par deux éminents professeurs titulaires des Universités. Le premier thème à savoir « La place des Universités dans l’économie du savoir a été animé par le Professeur Abou Boiquaih Karamoko, Professeur titulaire de Philosophie et ancien président de l’Université Félix Houphouët Boigny. Le second thème, « la philosophie, l’Université, et le progrès technologique dans le monde », est animé par l’éminent professeur titulaire des universités Biaka Zasseli Ignace, titulaire de 9 doctorats obtenus dans des universités africaines et Européennes. Les deux grands hommes ont permis aux étudiants et aux nombreux invités qui ont pris d’assaut l’amphithéâtre Alassane Ouattara de s’abreuver à la source de leur savoir.

L’après-midi de la première journée a été marquée par des démonstrations Taekwondo et un tournoi de Maracaña qui a opposé les étudiants des différents cycles de l’UPM, les enseignants, le personnel administratif et technique, ainsi que le personnel de la Direction du centre régional des œuvres universitaires.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *