Man: Propacom Ouest sollicite l’expertise coréenne

Temps de lecture : 2 minutes
Du 11 au 15 novembre, des membres des Organisations professionnelles agricoles (OPA), des agents de la direction régionale de l’agriculture et de l’unité de coordination du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM Ouest) ont pris part à Man à une formation sur la bonne gouvernance et le développement de l’esprit civique par la méthode coréenne Semaul.

 » Dans les années 70, la Corée et la Côte d’Ivoire étaient au même stade de développement. Aujourd’hui le pays est parmi les 10 meilleures économies mondiales. C’est cet esprit coréen qui a permis le développement du monde agricole et impacté toute la société coréenne que nous voulons acquérir à travers cette collaboration avec la fondation Semaul », a justifié Mme Boulivas Aude Viviane épouse Kale, coordinatrice du PROPACOM Ouest, lors de la cérémonie d’ouverture.
Par ailleurs, elle s’est dite séduite par cette méthode coréenne en expérimentation dans une dizaine de pays africains notamment le Kenya, l’Éthiopie, l’Ouganda, la Tanzanie et la Côte d’Ivoire: » La méthode Semaul fait appel à un esprit nouveau basé sur la volonté, le travail et l’esprit coopératif « , a t elle souligné.
PROPACOM Ouest a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale et de stimuler la croissance économique dans la zone de mise en oeuvre en vue de de contribuer à améliorer durablement la sécurité alimentaire et le revenu des paysans.
Ceci à travers l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologies appropriées et aux marchés tout en assurant la résilience des écosystèmes et des petites exploitations agricoles au changement climatique.
Touré Ibrahima

 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *