Man / Le premier ministre apporte son soutien à une association agricole

Temps de lecture : 2 minutes

Le premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, décide d’apporter son appui aux activités de l’Association des Producteurs et Organisations agricoles et professionnelles de l’Ouest montagneux (APROPAM).

Les délégués de L’APROPAM heureux de poser avec le conseiller du premier ministre, en boubou doré

Son conseiller spécial, Touré Souleymane, l’a signifié de vive voix ce mercredi 31 Octobre aux différents délégués de l’APROPAM réunis à Gbêpleu dans le cadre de leur réunion de rentrée qui s’inscrit,  elle-même, dans la foulée de l’ouverture de la campagne cacaoyère.

Selon Touré Souleymane, le premier ministre est foncièrement attaché à la question paysanne.  » Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a été ministre de l’agriculture qui a marqué l’histoire de ce département. Aujourd’hui à la tête du gouvernement, il a pour mission de renforcer les rudiments qui ont permis à la Côte d’Ivoire de fonder son économie« , a t il rappelé.

« Le premier ministre accepte d’être le haut patron de toutes vos activités. Il va vous donner les moyens de développer votre secteur« , a t il annoncé.

Le président de l’APROPAM, Doua Blonde Obed, a, pour sa part,  affirmé le soutien des membres aux actions gouvernementales sous la houlette du premier ministre, Amadou Gon. » Nous nous ferons fort de relayer les actions du gouvernement dans les villages afin que le développement qu’il souhaite pour le pays soit une réalité« , s’est il engagé.

Pour revenir aux objectifs de sa structure, Doua Blonde Obed a expliqué que l’APROPAM a pour finalité de mettre en place une inter profession des producteurs de café/cacao.

« Nous avons aussi pour ambition de bancariser le milieu pour sa sécurisation. Ceci va permettre d’éviter la circulation du cash qui constitue un problème pour nos parents paysans. Ça va éviter les nombreux braquages et surtout les pertes en vie humaine qu’on rencontre à chaque campagne », a t il justifié.

Touré Ibrahima 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *