Touba: Un cadre fait d’importants dons aux établissements scolaires et administrations de la ville.

Temps de lecture : 2 minutes

300 cartons de papier rame, 1500 cahiers de 100 pages 1500 cahiers de travaux pratiques (TP), 1500 cahiers de 200 pages, 300 ardoises, 300 crayons et gommes, 300 kits d’ensemble géométriques et 900 stylos (bleu, vert et rouge). C’est ce qu’a offert Bamba Zoumana dit Marino aux différents établissements scolaires et à certaines administrations de Touba.

Le parrain Bamba Marino (en boubou) remettant symboliquement les dons au sous-préfet central de Touba

Ce, dans le cadre d’une activité de l’association des jeunes élèves et étudiants ressortissants de Touba (Ajeerto) qu’il parrainait le mercredi 29 novembre dernier. Dans son allocution, le parrain a d’emblée condamné la grève observée par les élèves ces deux dernières semaines. « nul n’est content de votre attitude de ces derniers jours. Le préfet, le Drenet-fp, le proviseur, les professeurs et moi même. Personne n’est content de vos agissements. Vous avez mené une grève qui n’en valait pas la peine. Vous avez sali le nom de Touba. Ressaisissez-vous ! Car vous serez évalués au même titre et à la même date que les autres élèves de la Côte d’ivoire», a lancé le parrain Bamba Marino avant de prodiguer de sages à ses filleuls. « Soyez polis et respectueux envers vos enseignants. Vous êtes la relève de demain. Mais comment pensez-vous assurer cette relève si vous casser tout pour une simple protestation? Abandonnez le chemin de la violence, prenez vos études au sérieux. Si nous sommes votre parrain aujourd’hui c’est par ce que nous avons pris nos études au sérieux. Un parent est fier de son enfant lorsqu’il arrive à se prendre en charge. Alors faites en sorte que vous soyez la fierté de vos parents respectifs». Même son de cloche de la part M. Alaba Abel Désiré, représentant le Drenet-fp et le sous-préfet central Savadogo Adama, représentant le préfet de région, préfet du département de Touba. Qui ont tous deux, invité les élèves à abandonner la violence et à se remettre au travail «pour ne pas couler les larmes de crocodile en fin d’année».

Koné Razack, délégué du conseil scolaire des élèves du lycée GAF, a, au nom de ses pairs exprimé son regret et a fait amende honorable à l’assistance avant de promettre que cela ne se reproduira plus. Il a terminé pour dire merci au parrain Marino et leurs partenaires Sunu Assurances et Petroci. Notons que l’Ajeerto est une association qui existe depuis 19 ans et elle a pour objectifs de favoriser l’Union, la fraternité et la solidarité entre les élèves et étudiants ressortissants de la région du Bafing, plus singulièrement ceux de la cité de l’arbre Céleste, Touba.

Cheick Lamine

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *