Blolequin/ Suite aux violences meurtrières, Anne Ouloto calme le jeu

Temps de lecture : 2 minutes

Par Touré Ibrahima (info sgb) /La ministre de l’environnement et de la salubrité Anne Ouloto est arrivée  hier samedi 17 février aux environs de 22 heures à Blolequin suites aux violences qui ont secoué la ville et  fait deux morts (un gendarme et un civil) ainsi que plusieurs dégâts matériels dans la journée.

La ministre Anne Ouloto à Blolequin (photo Afrikipresse)

Il était question pour la ministre d’aller calmer le jeu et éviter que la situation ne s’envenime. À son arrivée, Anne Ouloto s’est rendue chez le chef central de Blolequin, Blo Étienne pour dire sa compassion par rapport au jeune chauffeur de moto-taxi tué.

Elle a saisi l’occasion pour condamner l’acte des populations qui ont brûlé et/ou saccagé les résidences des autorités administratives et se sont rendues justice en tuant le gendarme fautif.

Ensuite la ministre Anne Ouloto s’est rendue au PC des forces de sécurité, sis derrière l’hôpital, pour dire également sa compassion à l’endroit de celles ci.

Blolequin revient au calme après deux meurtres

Anne Ouloto leur a demandé de ne pas être animé de l’esprit de « vengeance »: » Votre devoir est de protéger la population  » a t elle rappelé. C’est aux environs de 1 heure du matin que la ministre a quitté Blolequin.

La journée de ce dimanche a été relativement calme, précise t on.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *