Man / Élection sans violences : L’ONG IFS engage la réflexion

Temps de lecture : < 1 minutes

Un atelier de réflexion s’est tenu ce lundi 24 septembre à Man en vue de prévenir les violences électorales dans la commune.

L’atelier organisé par l’Ong IFS en collaboration avec l’ambassade des États-Unis a réuni 80 participants issus de toutes les composantes de la société: autorités administratives, élus, société civile, communautés, forces de l’ordre, partis politiques, candidats aux élections ou leurs représentants, médias etc.

Il était question pour les participants de se pencher, au cours de cet atelier,  sur les conditions de sécurisation et d’organisation d’élections locales apaisées.

Selon le président de l’Ong, Bih Alexis, les élections sont « potentiellement source de conflits. » Quoique les élections présidentielle de 2015 et législatives de 2016 ce soient bien passées, il est nécessaire de garantir un environnement sécuritaire apaisée« , a t il indiqué.

Vaï Valérie épouse Bih, coordonnatrice du projet a précisé qu’il va durer trois mois et comporte plusieurs activités dont des séances de sensibilisation de masse, de restitution et le suivi. » Faisons en sorte que notre ville soit citée en exemple », a t elle exhorté.

Ernest Gouassirou Mathieu, secrétaire général 1 de préfecture, a appelé les populations à s’abstenir de toute forme de violence. » Après les élections, la Côte d’Ivoire doit continuer à vivre. Et pour que nous puissions bâtir une nation émergente, cela doit aussi passer par les urnes », a t il interpellé.

Touré Ibrahima

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *