Man / Le festival Tonkpi Nihidaleh lancé

Temps de lecture : 2 minutes

C’est reparti pour la troisième édition du Nihidaley, Festival des arts et de la culture Dan. Un festival qui se situe dans un double contexte de sauvegarde de la culture Dan et du développement de la région du Tonkpi. Le lancement de cette troisième édition a eu lieu ce samedi 08 décembre en début d’après-midi à travers l’ouverture officielle du village du Nhidaley. C’était en présence de 4 membres du gouvernement.

« L’objectif de ce festival est de contribuer à la valorisation et au rayonnement de la culture et de l’identité  Dan. A travers la promotion et la préservation des expressions culturelles artistiques de la région du Tonkpi. Il sera une plate-forme de rencontre d’échanges et de promotion des activités relevant de la culture, du tourisme et de l’économie. Il sera aussi question de faire de la culture un socle du développement de la région et la consolidation de la cohésion sociale », a-t-on appris.

Selon le ministre Abdalah Albert Toikeusse Mabri, président du conseil régional du Tonkpi, cette troisième édition a choisi pour thème « La culture et la paix ». « Nous allons faire en sorte que tout ce qui se passera s’inscrive dans ce cadre-là. On aura droit au village gastronomique qui est déjà ouvert avec le concours culinaire. 50 stands sont dans ce chapiteau climatisé pour les expositions et le marché du festival. Nous aurons le forum économique, le colloque, le concours « Sunga », le défilé de mode, le Nihidaley Kpi, le samedi prochain qui se fera en présence du premier ministre », a annoncé le président du conseil régional du Tonkpi.  Et plus, il y aura des arts vivants à travers des danses, des contes et musiques d’inspiration traditionnelle, des sports patrimoniaux et la visite des attraits touristiques.

Cette édition c’est le peuple Attiè qui est l’invité spécial national, et le royaume du Maroc en est l’invité international.

Pour le chef du village Nihidaley, le préfet Mamadou Camara, secrétaire général de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, il s’agit de montrer pendant une semaine entière combien les Dan sont des peuples épris de paix. La preuve d’après lui, c’est que durant les deux premières éditions, aucun incident n’a été enregistré. Il a présenté le village Nihidaley qui regorge toutes les commodités pour le bon, déroulement de ce festival dont la dernière édition a mobilisé plus de 150000 visiteurs. Il a invité les festivaliers à la discipline, à la bonne compréhension et la culture de la propreté.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *