Sangouiné/ Conflit foncier:  Chacun des deux camps s’expliquent

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis le 14 janvier, le maire de Sangouiné est au centre d’un scandale. Dame Dion Laure l’accuse de l’avoir bastonnée à cause d’un litige foncier qui les oppose.

Le maire de Sangouiné Dion Rémi

Chacun des protagonistes ont été joints par man-ville.net pour en savoir davantage sur les faits allégués et les vraies raisons de cette affaire. Revenant sur les faits, Dion Laure soutient avoir été battue. » J’ai trouvé le maire avec une foule nombreuse sur mon terrain. Nous avons eu des prises de bec et il m’a giflée avant que un de ses gardes de corps ne vienne me donner un coup de tête« , a t elle expliqué.

Le maire, Dion Rémi sans les nier avoue avoir été plutôt agressé par Dion Laure. » Nous étions sur le terrain avec le géomètre quand, la dame est venue nous agresser« , a t il confié.

Dion Laure après son passage à tabac

Quand aux raisons du conflit, chacun d’eux à son explication. »J’ai un espace de 10 hectares que le maire a loti sans mon consentement et  même vendu des terrains« , a t elle soutenu. En d’autre termes, le maire voudrait la spolier de son espace.

Faux, rétorque l’autorité municipale. » À notre arrivée à la tête de la commune, de nombreux terrains vendus ont été bâtis. Dans ces secteurs, il n’y a pas d’eau ni électricité. Nous avons entrepris de les viabiliser« , argue Dion Rémi. À en croire donc le maire, Dion Laure serait opposée à cette opération.

Poursuivant, il a précise que l’affaire a été porté à la connaissance de l’autorité préfectorale par dame Dion Laure qui aurait été sommée de diligenter une enquête de commodo et incommodo.

Dan de Gouimpleu

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *