Bin-Houyé/ Mahi Clarisse, cadre RHDP : « Le retour de Mabri est l’effort consensuel des fils et filles de la région »

Temps de lecture : 3 minutes

Dire merci aux populations pour avoir choisir le meilleur au scrutin présidentiel dernier et les remobiliser pour les échéances à venir. C’est tout le sens de la tournée de 3 jours de Mahi Clarisse, cadre du Rhdp, directrice générale adjointe de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

Du 10 au 12 janvier elle a sillonné les villages de Yamanpleu, Dohouolo, Sahipleu, Goulaleu et Bin-houye. « Durant la campagne électorale nous avons relevé Le défi de la sécurité, de la stabilité. La démocratie a triomphé chez nous dans une zone qui était très considérée comme hostile. La sérénité dans notre zone n’était pas sûre. Tout le monde avait mis le Tonkpi dans la zone rouge. Il fallait s’armer pour faire passer le message du chef de l’état dans la zone. Vous êtes notre fierté, vous êtes resté dignes. Vous l’avez démontré lors de la campagne présidentielle 2020. Nos hommes, nos femmes, nos jeunes ont été à la hauteur de nos attentes. Je suis venu vous dire merci d’avoir choisir le meilleur pour la Côte d’Ivoire », lançait Mahi Clarisse lors de son passage dans tous ces villages.

Actualité oblige, l’ex-membre du bureau politique de l’Udpci, Mahi Clarisse a ouvert une brèche sur le retour de Mabri. Ce retour, selon elle, est salutaire dans la mesure où il vient consolider les acquis obtenus après le dialogue politique pouvoir/opposition.« Ce retour est l’effort consensuel des fils et filles de notre région. Mabei a toujours sa place au Rhdp et il peut venir prendre toute sa place dans ce parti dont il est lui-même un des fondateurs. Il peut revenir, et le RHDP ne lui fermera pas les portes. J’ai l’intime conviction qu’il sera bientôt de retour parmi nous», a-t-elle relevé.

Lors de sa tournée,  elle a offert plusieurs dons composés de chaises, de motos et de broyeuses aux populations. « Le président du parti nous a instruit d’être aux côtés de la base pour raviver la flamme militante. Nous sommes venus dire à nos parents que nous sommes avec eux et resteront avec eux. Les chaises et bâches, c’est pour permettre à nos chefs de recevoir leurs invités. Les motos pour faciliter le déplacement de nos religieux et les broyeuses pour aider à l’autonomisation de nos sœurs», poursuit la coordinatrice régionale associée du Rhdp qui avait à ses côtés Nouatoua Youdé, cadre Rhdp de la région du Tonkpi.

Durant cette tournée, Mahi Clarisse a exhorté les militants Rhdp à être à l’écoute de la hiérarchie pour tout mot d’ordre. Aux chefs traditionnels de Bin-houye, Mahi Clarisse a dit sa disponibilité d’être toujours à leurs côtés pour faire triompher la commune de Bin-houyé.

Terminant, Mahi Clarisse a appelé les populations à continuer à croire au chef de l’Etat et à ce prochain quinquennat. Enfin, Mahi Clarisse a annoncé être candidat à la candidature pour le compte du Rhdp. Elle a donc demandé à ses parents de la porter en prière pour qu’elle soit le choix du parti. 

Doumbia Seydou Badian

Loading

Partager, c'est aimer!

One Reply to “Bin-Houyé/ Mahi Clarisse, cadre RHDP : « Le retour de Mabri est l’effort consensuel des fils et filles de la région »”

  1. On ne change pas une équipe qui gagne. Le président de la république son excellence Mr Allassane Ouattara ferait mieux de reconduire le jeune Danin Magloire qui constitue l’espoir du RHDP dans le TONKPI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *