Recrutement dans les forces armées de Côte d’Ivoire : Le Colonel Soro Dramane dresse le bilan à mi-parcours

Temps de lecture : 2 minutes

Le chef de corps du bataillon de sécurisation de l’ouest le colonel Soro Dramane était face à la presse ce vendredi 2 juillet 2021 pour dresser le bilan à mi parcours de l’opération de recrutement militaire en cours sur toute l’étendue du territoire national dont la ville de Man. Pour le chef du site de recrutement militaire de Man, le bilan est largement satisfaisant.

Selon le colonel Soro Dramane, l’affluence pour ces opérations est excellente. « Depuis le démarrage des opérations de recrutement le lundi 28 juin, nous avons une moyenne de recrutement de 150 candidats pour l’armée par jour. A mi-parcours je peux vous dire que le bilan est positif dans cette première phase où une dizaine de filles se sont présentées conformément à la volonté du chef d’état-major des armée », a annoncé l’officier supérieur des forces armées de Côte d’Ivoire. Selon lui, ces recrutements qui ont démarré le 28 juin prendront fin le 9 juillet prochain.

« Après cette phase qui consiste à fournir des dossiers pour se faire enregistrer, nous allons procéder à un premier tri sur place par une visite préliminaire jusqu’au samedi 9 juillet. Nous allons après cette visite préliminaire passer au sport, suivra l’examen écrit. C’est après cela que ceux qui seront retenus seront conduits à Abidjan pour une enquête de moralité et une dernière visite médicale  plus approfondie à l’hôpital militaire d’Abidjan. C’est au terme de cela que nous aurons des soldats vaillants près à servir le drapeau national », a expliqué le chef du centre de recrutement de Man.

Il a par ailleurs précisé que ce sont 3000 nouveaux soldats qui seront recrutés dont 300 filles pour rajeunir les rangs des forces armées nationales de Côte d’Ivoire selon l’annonce du chef d’état-major général des armées.

Ne sont recrutés que les jeunes de 18 à 27 ans de nationalité ivoirienne ayant une taille minimale de 1,65 mètres. Munis de deux copies d’extrait d’acte de naissances de nouveaux tirages.

« Nous invitons tous ceux qui traînent à nous rejoindre au centre pour se faire enregistrer. C’est une opération totalement gratuite », a lancé le chef de corps du bataillon de sécurisation de l’ouest, le colonel Soro Dramane.

Kindo Ousseny

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *