Bangolo/Zéo / Un enseignant bénévole tué : Le chef du village en fuite

Temps de lecture : 2 minutes

Ce samedi 10 février, la localité de Zéo, chef-lieu de sous-préfecture dans le département de Bangolo a connu des troubles. En effet, Bomahe Luc, jeune étudiant et enseignant bénévole à l’Epp douandrou 1 dans la sous-préfecture de Zeo aurait été tué sur instruction du chef du village selon des témoignages recueillis sur place à Zéo. Cela a suscité la colère des jeunes qui ont mis le feu au domicile du chef du village de Zeo qui a pris la fuite.

«C’est depuis hier, (Vendredi), que ce jeune homme est soupçonné de vol de 100 000 f dans un village voisin qui ont à leur tour saisi le chef du village de Zeo Sea Fernand. Ce dernier donne ordre à la sécurité du village d’interpeller le jeune en question qui est originaire de Zéo. Une fois au domicile du chef lui-même fait sortir une corde et donne ordre à sa sécurité de ligoter le jeune homme. Mais avant que la famille de Bomahe Luc n’arrive pour répondre à la convocation, le jeune homme a rendu l’âme », explique notre interlocuteur.

Des villageois en colère décident de manifester leur rage face à cette situation. Ils mettent le feu au domicile du chef. Ce dernier prend la fuite. Informé de la situation alors qu’il était dans la localité pour des funérailles, le député de Bangolo Doho Simon soutenu par le sous-préfet et le chef de Canton Goué Tiker se sont rendus en pompier pour calmer les esprits surchauffés et ramener le calme à Zéo.

La brigade de la gendarmerie de Bangolo alertée est arrivée sur les lieux pour le constat d’usage avant d’autoriser l’enlèvement du corps qui a été transféré à la morgue de Bangolo.

Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

Notre témoin qui a requis l’anonymat a précisé que le jeune-homme n’a pas été battu. « Il a été sévèrement ligoté pendant des heures et il est mort dans les cordes », précise notre source.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *