Touba : La Lidho sensibilise sur les droits de l’Homme

Temps de lecture : 2 minutes

Par Mandé Adams, à Touba / Meth Willy Alexandre, vice président de la Lidho (Ligue ivoirienne des droits de l’Homme) et une forte délégation étaient dans la cité de l’arbre céleste du 30 avril  au 4 Mai dans le cadre d’une grande campagne de sensibilisation sur les droits de l’Homme.    

Promotion des droits de l’Homme : Droit de l’enfant, droit de la femme, la question du foncier, Liberté physique, la constitution ivoirienne. Telles sont les thématiques qui ont meublé les cinq jours. En outre, l’excision, les enfants talibés, les violences conjugales, les mariages précoces/forcés et voies de recours ont été abordés. 

L’activité menée par les membres de la société civile de Touba, a concerné les types d’activité suivants : l’animation de stands, rencontres de proximité avec les communautés, leaders d’opinion et les corporations, la séance de projection de film et des séances dans plusieurs villages.

Lors de l’apothéose le vendredi 4 mai, une projection de film s’est tenue au foyer des jeunes de Touba. Avant, les villages de Ngolodougou, Mahanan, Kamassela et Sekodougou ont bénéficié de la même projection de film telle qu’au lycée gouverneur Abdoulaye Fadiga de Touba. 

Précisons que dix localités ont été parcourus par les membres de la Lidho dont le président national actuel est Kouamé Pierre Adjoumani.

Sept cent vingt six (726) localités du territoire sont à parcourir dans le cadre de ce projet qui s’étend sur 2 ans.

Créée le 21 mars 1987, la Lidho est l’une des anciennes organisations de défense des droits de l’homme de Côte d’Ivoire.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *