Man: La société civile ivoirienne à la recherche d’un nouveau souffle

Temps de lecture : < 1 minutes
Du 09 au 11 mai, Man a accueilli un atelier national de redynamisation des Centres Régionaux d’Appui à la Société Civile ( CRASC).

Photo de famille des participants lors de la cérémonie d’ouverture

« Au cours de cet atelier seront lancés les bases d’une stratégie commune en ce qui concerne la redynamisation de la société civile ivoirienne dans son ensemble », a expliqué la directrice exécutive du CRASC Ouest, Agnissan Aimée Patricia, interrogé par man-ville.net.

 
Marielle Mbengue, coordonnatrice adjointe du projet de cartographie piloté par le CERAP, a expliqué, lors de la cérémonie d’ouverture, que les CRASC sont les acteurs principaux de sa mise en oeuvre.
 
D’où, selon elle, l’impérieuse nécessité de les redynamiser et de renforcer leurs capacités: »L’objectif de l’atelier donc est la capitalisation des acquis et le recadrage des stratégies en vue de la redynamisation des CRASC dans leur ensemble ceci dans l’optique de préparer LIANE 2 qui s’ouvre dès octobre 2018. Il s’agit donc d’une phase transitoire », a t elle précisé.
 
Le SG1, Gouassirou Ernest Mathieu, saluant la tenue de cet atelier, a indiqué que l’émergence de la Côte d’Ivoire ne saurait se faire sans une société civile organisée et forte.
 
La Côte d’Ivoire compte cinq CRASC. Ce sont les CRASC Nord (Korhogo), Sud (San Pedro), Centre (Bouaké), Ouest (Man) et Est ( Bondoukou).
 
Doumbia Seydou Badian

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *