Après l’attaque de Gandié / Le PDCI solidaire des populations

Temps de lecture : 2 minutes

Une délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire conduite par le ministre Gilbert Bleu Lainé, secrétaire départemental Man commune et Gba Daouda, secrétaire départemental Man sous-préfecture était à Gandié dans la sous-préfecture de Gbonné ce vendredi 18 mai 2018 pour manifester leur solidarité aux populations qui ont été victimes d’une invasion destructrice.

Pour le chef de la délégation ce qui s’est passé est une situation très lamentable. « L’Etat existe. Et celui qui se sent lésé dans ses droits doit savoir saisir la justice. Ce qui s’est passé  c’est que des assaillants sont venus détruire tout un village en se rendant justice », a déploré l’ancien ministre de l’Education nationale. Gilbert Bleu Lainé en appelle à une solidarité nationale pour pouvoir soulager les populations meurtries par cette invasion. Pour soulager la douleur des populations de Gandié, les leaders locaux du Pdci sont allés les mains chargées de vivres et non vivre. Il s’agit de riz, de nattes, des seaux, du pain des boîtes de conserve d’une valeur estimée à plus de 700 milles. « Nul ne doit se rendre justice. Aujourd’hui le besoin des populations est réel et il faut une mobilisation de tous. Il faut qu’on se donne la main pour s’entraider face à ce genre de circonstance », a-t-il lancé. Pour Gba Daouda, il s’agit pour le cadre du parti démocratique de Côte d’ivoire de manifester leur compassion et leur solidarité aux populations de celle localité au nom du président Henri Konan Bédié et de son parti.

Ce geste est bien accueilli par les populations de Gandié qui en ce moment se retrouvent dans une situation de dénuement totale. « C’est un geste qui vient à point nommé. Parce que depuis le passage des assaillants qui ont détruit nos logements nos greniers et tous nos biens, nous n’avons plus le minimum. Nous dormons sur des table-bancs dans les salles de classe où à même le sol. Ce geste est un véritable soulagement », s’est réjoui le porte-parole du village Gouessé Touré Ambroise.  En effet des allogènes soupçonnant des villageois de Gandié d’avoir tué un des leurs ont organisé une expédition punitive dans le village de Gandié le mercredi 09 mai dernier.

Sur leur passage, les assaillants ont incendié la quasi-totalité des maisons du village, détruit les greniers même la pompe hydraulique du village n’a été épargnée. Une expédition qui a causé une crise humanitaire sans précèdent dans le village de Gandié situé à 07 kilomètres de Gbonné dans le département de Biankouma. Depuis lors une mobilisation humanitaire s’impose afin de soulager la population de cette localité.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *