Man/ Recensement électoral: Le corps préfectoral du Tonkpi sensibilisé

Temps de lecture : 2 minutes

La révision de la liste électorale en vue des prochaines élections locales notamment municipales et régionales démarre le 18 juin prochain. L’opération qui dure une semaine prend fin le 24 juin.

Pour l’abbe Boni tout est mis en oeuvre pour enrôler le maximum d’électeurs

En prélude au lancement de cette étape importante du processus électoral, une mission de sensibilisation et d’information de la CEI en direction du corps préfectoral du Tonkpi, conduite par l’abbé Boni Martial, superviseur régional, s’est tenue ce mercredi 30 Mai à la préfecture de Man.

Il etait question pour la CEI, à travers cette rencontre, de mobiliser les préfets et sous-préfets de la région en vue d’une implication efficiente et plus accrue de ceux-ci dans le processus. » Le corps préfectoral a toujours ete un pion central dans le dispositif de la CEI pour mener à bien nos opérations », a justifié l’abbe Boni Martial.

S’adressant aux représentants de l’exécutif dans les départements et sous-préfectures du Tonkpi, l’abbé Boni a expliqué que  » toutes les dispositions ont ete prises pour atteindre l’objectif visé à savoir enrôler le maximum de personnes »: » Avant, ce sont de nouveaux lieux qui étaient identifiés pour le recensement électoral. Ce qui créait beaucoup de difficultés et raison pour laquelle on mettait un mois. Cette fois, certes l’opération dure une semaine, mais il s’agit du lieu où l’électeur vote habituellement. Pour la région ce sont les 591 lieux de vote qui seront activités pour le recensement« , a t il rassuré.

Ce dispositif, fait savoir l’abbé, permet plus de proximité avec la population. » Tous les nouveaux majeurs âgés de 18 ans au 31 Mai sont concernés. Aussi toute personne désireuse de changer de lieu de vote ou qui a connu un changement de statut« , a t il précisé.

En tout état de cause, indique t il, la CEI est techniquement prête. »Nous espérons que le maximum d’ivoirien feront le déplacement pour se faire enrôler sur le listing », a t il souhaité.

La carte, l’attestation d’identités  et le certificat de nationalité sont les pièces requises pour se faire enrôlées, annonce l’abbe Boni Martial.

Toure Ibrahima

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *