Tonkpi/ Pandémie de Corona virus : La région lance la riposte par la prévention

Temps de lecture : 3 minutes

Le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man, Soro Kayaha Jérôme a initié une vaste campagne de sensibilisation pour la prévention de la pandémie du Corona virus. Une rencontre qui a mobilisé récemment les leaders  d’opinion, les chefs coutumiers, les chefs de communauté, la presse autour de l’administration.

D’entrée le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man annoncé la réactivation du comité départemental de lutte contre les épidémies et a rappelé la gravité de la situation et le danger que coure la population si elle ne respecte pas les mesures de prévention Coronavirus édictées  par le conseil national de sécurité du 16 mars présidée par le président de la république Alassane Ouattara.

Il s’agit des 13 consignes parmi lesquelles il y a la fermeture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur. A cela il faut ajouter les écoles confessionnelles et les établissements d’enseignement islamique. L’interdiction des salutations manuelles, des accolades et embrassades et la consommation de la viande de brousse. Le respect d’une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les maquis, les restaurants, les entreprises et les lieux publics. L’interdiction de rassemblement des populations de plus de 50 personnes et le renforcement du contrôle sanitaire aux frontières ouest du pays. Soro Kayaha Jérôme a également mis à contribution les guides religieux qui ont de leur côté annoncé la fermeture des temples, des mosquées et des églises pour une période de 15 jours renouvelable.

« Chacun de nous doit faire en sorte que le Covid 19 de passe pas par lui pour atteindre la région du Tonkpi », a-t-il conseillé. Le préfet de région a par ailleurs appelé à la discipline de la population et au respect strict des consignes du gouvernement.

Le directeur régional de la santé, la police, la gendarmerie et les eaux et forêts ont reçu l’instruction de veiller strictement au respect de ces mesures du conseil national de sécurité. « Celui qui ne respecte pas ces consignes va avaler son acte de naissance », a prévenu le préfet Soro.

De son Côté le directeur régional de la santé, Tia Mamadou a rappelé les signes cliniques et les symptômes de cette maladie mortelle qui n’a pas encore trouvé de remède approprié mais qui se guérit tout de même si la prise en charge est vite intervenue.

Selon lui, Corona virus est une zoonose qui n’épargne pas l’homme. « Elle se manifeste comme la grippe à travers des difficultés respiratoires de type toux sèche ou grâce, des essoufflements, des fatigues inhabituelles, des courbatures, des maux de tête… », a-t-il expliqué.

Selon lui, toute personne qui présente l’un de ces signes est priée de se mettre en isolement et prévenir les services de santé les plus proches. Et très vite une équipe d’intervention pourra aller assurer la prise en charge avec le protocole qui s’impose.  Dr Tia Mamadou a assuré la population de ce que toutes les dispositions sont prises pour parer à toute éventualité dans la région du Tonkpi.  Aussi a-t-il annoncé plusieurs rencontres cette semaine avec les responsables des différents secteurs d’activité pour les instruire sur les précautions à prendre pour empêcher la contamination à Covid 19.

Le directeur régional de la santé du Tonkpi et le préfet de région ont mis en missions, les leaders d’opinion, les chefs coutumiers, les guides religieux et les responsables locaux des organes de presse en missions pour une vaste sensibilisation de la population du Tonkpi, tout en se basant sur les informations officielles.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *