Bafing / Guinteguela et le complexe sucrier de Borotou-Koro bientôt reliés par un pont

Temps de lecture : 2 minutes

L’amélioration des conditions de vie des populations tient à cœur le gouvernement ivoirien. Pour preuve, depuis 2013, de nombreux chantiers sont réalisés notamment dans le domaine des infrastructures routières. Dans la région du Bafing, c’est un immense un pont sorti de terre qui est à sa phase de finition.

Ce chef-d’œuvre long de près de 100 mètres et d’une valeur de 3 milliards de FCFA va relier le complexe sucrier Borotou-Koro, dans le département de Koro, à la localité de Guinteguela, dans le département de Touba à la grande joie des populations.

Les travaux lancés le samedi 8 décembre 2018, par Moussa Sanogo, ministre auprès du premier ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État, alors secrétaire d’État, représentant le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, est dans sa phase de finition.

Sur sa page Facebook, le ministre Moussa Sanogo s’est réjoui récemment du taux d’exécution des travaux mais également de l’impact considérable qu’il aura sur les activités économiques dans cette partie du pays. « (…) Un peu plus d’un an après le lancement des travaux, c’est avec un réel plaisir que je constate la finalisation de la construction de ce pont, long de plus de 93 mètres, qui sera bientôt livré aux populations. Ce projet attendu depuis plus de 40 ans par ces populations, a pu être réalisé aujourd’hui grâce à la volonté du Gouvernement à œuvrer pour le bien-être des populations. En effet, cet ouvrage d’une valeur de 3 milliards FCFA permettra d’impulser indéniablement et durablement l’activité économique de la région du Bafing en facilitant le transport de biens et des personnes », lit-on.

Les populations qui ont hâte d’assister à la livraison de l’ouvrage ne cachent pas leur joie.«Le Bafing est reconnaissant au président de la République Alassane Ouattara et à son gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour tout ce qu’ils ont fait et continuent de faire. Nos parents ont rêvé de voir cet ouvrage mais hélas. C’est grâce au grand bâtisseur de la côte d’ivoire moderne qu’il devient réalité. Nous ne pouvons que leur dire merci pour toutes les grandes réalisations dans la région. Dans tous les secteurs, le Bafing n’a pas été oublié et nous leur serons reconnaissants à jamais», affirme Dosso Namory, chef de cabinet du maire de Guinteguela. Comme lui, c’est toute la population de la région du Bafing qui salue la réalisation de ce pont qui va contribuer inéluctablement au développement des activités économiques mais aussi au transport des biens et des personnes.

Cheick Lamine

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *