Daleu S/P Danané/ Indépendance : la fête célébrée sous le sceau de la renaissance de la sous-préfecture

Temps de lecture : 3 minutes

Daleu dans le département de Danané, malgré les difficultés d’accès liés à la forte pluviométrie et au mauvais état de la route, l’indépendance y a été célébrée comme d’habitude et ce dans le gros village de Zoupleu dans la sobriété sous le sceau de la renaissance.  Covid-19 oblige.

La sous-préfecture de Daleu depuis son érection en sous-préfecture poursuit lentement et sûrement sa progression vers l’émergence prônée par le président de la république. Circonscription jadis inaccessible en voitures et avec un taux d’électrification de 0% vie les signes de la modernisation.

 La fête de l’indépendance a été l’occasion pour son sous-préfet Kouadio Didier Lavis de revenir sur l’évolution de cette circonscription qui dans un passé récent était considérée comme l’une des plus enclavées du pays. « Aujourd’hui nous avons six localités qui sont mis sous tension électrique, six autres ont vu leur poteaux déjà installés et attendent d’être connectés au réseau électrique, et 07 villages attendent leurs poteau. Dans toute la sous-préfecture, seul le village de Tiapleu n’est pas encore inscrit dans le programme d’électrification », a énuméré le sous-préfet.

Selon lui, le reprofilage lourd de l’axe Danané limite Sipilou est approuvé par l’état et attend sa programmation pour le démarrage des travaux.  « Le pont de Soba qui est l’un des plus gros soucis des populations sera construit sous peu par l’Ageroute. L’étude technique est en cours de réalisation », a-t-il annoncé.  L’administrateur civil a émis son souhait de voir se réaliser les travaux de bitumage de cette route qui relie cinq sous-préfectures et trois départements. Il s’agit de Danané, Daleu, Sipilou, Yorodougou et Biankouma afin de désenclaver définitivement la région.

Daleu et tous les villages qui l’entourent sont désormais connectés au réseau téléphonique national ce qui n’était pas le cas il y a seulement 1 ans.

Au niveau de l’éducation plusieurs écoles ont été réhabilitées et le collège de Daleu pourra ouvrir ses portes dès la prochaine rentrée scolaire avec 383 élèves de la circonscription admis à l’entrée en sixième.  « La question de l’eau potable sera bientôt un mauvais souvenir parce que Daleu aura bientôt son château d’eau qui vas desservir  d’autres village autour du chef-lieu de sous-préfecture », a annoncé Kouadio Didier. Il a aussi fait savoir que le village de Doueleu a désormais sa sage-femme et l’ONG Irc a entrepris des travaux de construction d’un château d’eau dans le centre de santé. Toujours au plan sanitaire, le dispensaire de Daleu vient de bénéficier d’un lot d’équipement du ministère de la santé pour faciliter la prise en charge des cas de Tuberculose chez les enfants. La circonscription poursuit inexorablement son parcours sur le chemin du développement. Mais les différents objectifs ne sauraient être atteints que dans un climat de paix de cohésion et d’entente mutuelle.

C’est pourquoi il a exhorté la population à faire preuve de sagesse en acceptant les résultats issus des urnes en évitant l’incitation à la violence. « Que chaque ivoirien aille voter en toute liberté dans le calme pour accomplir son devoir de citoyen et qu’il retourne tranquillement chez lui pour attendre les résultats que la Commission Électorale Indépendante (CEI) proclamera au soir du 31 octobre 2020. Cela reste un défi majeur pour le pays », a-t-il indiqué.

Le représentant de l’exécutif a aussi dit à ses administrés que la maladie de la Covid-19 est une réalité dans le pays et que chacun doit observer et respecter scrupuleusement les mesures barrière pour être épargné.

Le sous-préfet a eu droit à des honneurs militaires rendus par un détachement de l’escadron mobile de la gendarmerie de Danané et une unité des eaux et forêts. 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *