58ème anniversaire de la Côte d’Ivoire à Daleu / Le sous-préfet annonce la réduction du calvaire des populations

Temps de lecture : 2 minutes

Daleu, chef-lieu de Sous-préfecture du Canton Gouroussé dans le département de Danané, malgré son état de zone sinistrée du fait de son manque criard d’infrastructure socioéconomique de base a célébré la fête de l’indépendance avec faste.

A cette occasion,  le  Sous-préfet Kouadio Didier Lavisse a annoncé la réalisation de plusieurs infrastructures socioéconomiques de base avant fin 2018.

Pour le représentant de l’exécutif à Daleu, les difficultés liées au mauvais état des routes de sa circonscription prendront fin sous peu. Car, les travaux de réhabilitation des routes connaitront bientôt un coup d’accélérateur. « En matière d’infrastructure routière ce sont deux cent soixante (260) kilomètres de routes qui seront bientôt reprofilées dans la sous-préfecture de Daleu par l’Agence de gestion des routes (Ageroute) », a-t-il informé.

L’administrateur civil s’est par ailleurs réjouit de la prise en compte de 19 villages sur les 20 de sa circonscription dans le vaste programme d’électrification rural. En outre, le représentant de l’exécutif  a informé ses administrés de la réalisation des forages dans 16 villages du canton Gouroussé grâce à un financement de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) dès la fin de la saison des pluies.

Une compagnie de téléphonie mobile à participation financière publique mettra bientôt en service son pylône de 110 mètres de haut situé dans le village de Gopleu à deux kilomètre de Daleu, à l’effet de couvrir toutes les localités de la sous-préfecture. « En réalisant ce projet, Orange Côte d’Ivoire offre de ce pas, une énorme opportunité de création d’emploi au population dans le domaine des  technologies de l’information et de la communication (Tic) », a-t-il fait savoir.

Kouadio Didier Lavisse a aussi indiqué que son ambition est de faire en sorte que l’État puisse doter tous les villages de la sous-préfecture d’un minimum d’infrastructures socioéducatives, économiques et sanitaires qui contribueront à améliorer sensiblement le bien-être des populations.  

A Daleu, la célébration de l’An 58 de l’indépendance de la Côte d’Ivoire est placée sous le signe de l’Union, la Discipline et le Travail. Ces mots qui constituent la devise de notre pays, sont selon le sous-préfet, des principes d’action, des programmes et des fondations sur lesquelles la nouvelle société ivoirienne devrait se construire pour amorcer son développement durable. « Cependant, l’Union sans la discipline et le travail vouerait à l’échec toutes les initiatives que nous prendrons ensemble », a-t-il fait remarquer. Lors de cette fête, le sous-préfet a procédé à la remise des arrêtés de nomination des chefs de villages de Zérégouiné, Guizreu et Bleupleu. L’année dernière ce sont 9 chefs de villages qui ont reçu leurs arrêtés.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *