Bangolo/ Violentes manifestations : 07 suspects arrêtés

Temps de lecture : 2 minutes

Les récentes violentes manifestations qui ont perturbé pendant trois jours la circulation routière et occasionné de nombreux dégâts matériels à Bangolo ne resteront pas impunies. La gendarmerie nationale a mis la main sur sept suspects.

Selon notre source surplace à Bangolo, la gendarmerie nationale qui a reçu des renforts avec l’appui de la police nationale a pu mettre la main sur 7 suspects qui doivent répondre de leurs actes devant la justice. Leurs photos circulent depuis lors sur les réseaux sociaux.

 De source sécuritaire, ces individus arrêtés sont suspectés pour avoir incendié 4 camions de transport de Nickel et caillassé  deux autres. Ce qui fait un total de 6 camions détruits d’une valeur estimée à 200 millions de francs Cfa chacun.

Les suspects sont transférés à la brigade de recherche de Daloa et seront mis devant la justice d’après notre source. Il pourrait leur être reproché les faits de troubles à l’ordre public et destruction de bien d’autrui.

Les propriétaire des camions détruits ont porté plainte contre x pour destruction de leurs biens et attendent réparation. La gendarmerie a ouvert une enquête en vue de situer les responsabilités et designer tous les coupables.

Rappelons que les faits remontent au lundi 14 septembre, où des jeunes surexcités ont semé la terreur dans la ville de Bangolo, en barricadant la voie principale qui relie Man à Duékoué, et saccageant le siège local de la commission électorale indépendante, et en mettant le feu à quatre véhicules de transport de Nickel de la Compagnie minière du Bafing (CMB).

La police et la gendarmerie sont intervenues pour rétablir l’ordre qui est restée troublée dans cette ville pendant trois jours. Une opération qui s’est soldée par l’arrestation de 7 suspects. Sur l’axe reliant Duékoué à Bangolo, plusieurs jeunes notamment des civiles ont dressé des barricades sur la voie. Les forces de l’ordre sont parvenues à rétablir l’ordre  en fin d’après-midi et la circulation a pu reprendre ses droits dans la région.

Kindo Ousseny

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *