District des Montagnes/ Présidentielle 2025 : Les Soroïstes se mobilisent pour la victoire de leur leader

Temps de lecture : 4 minutes

Les coordonnateur régionaux de Génération et peuples solidaires (GPS) des régions du Guémon, du Cavally et du Tonkpi, avec à leurs côtés les délégués départementaux de l’ensemble du district des montagnes ont eu une assise ce samedi 6 novembre à la résidence du l’ancien député de Biankouma, Kando Ali Soumahoro pour mettre sur pied une coordination du district. L’objectif selon eux de de ratisser large pour leur leaders afin de lui garantir une victoire sans faille aux élections présidentielles de 2025.

A l’issue des travaux qui ont duré plusieurs heures, les coordonnateurs régionaux ont décidé de mettre sur pied un nouvel outil pour une lutte démocratique plus efficace. Il s’agit de la coordination de Génération et peuples solidaires du district des montagnes. Cette structure qui veut rassembler l’ensemble des populations du district autour des idéaux et la vision du président Guillaume Soro a choisi comme premier leader, l’ancien député Kando Soumahoro, membre du bureau national de GPS.

Dans une déclaration commune lue par le coordonnateur régional du Guémon Docteur Fayé Faustin, les cadres, les militantes et les militants de Génération et Peuple Solidaires et leurs alliés réaffirment leur attachement indéfectible à l’ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire. « Nous soutenons publiquement et officiellement la candidature du président de GPS en vue de sa victoire aux élections présidentielles de 2025. Demandons à tous les camarades, militants et sympathisants GPS et des autres districts du pays de mettre en marche leur unité et leur solidarité pour la victoire prochaine de Soro Kigbafori Guillaume », ont-ils déclaré.

Aussi, ont-il invité le chef de l’Etat son excellence Alassane Ouattara à faire appliquer la constitution qui stipule en son article 12 que nul ivoirien ne peut être contraint à l’exil, pour mettre fin à l’exil de leur leader ainsi que de tous les fils du pays forcé de vivre en dehors du territoire national.

Kando Ali Soumahoro, le tout nouveau leader désigné du GPS dans le district a assuré les militants fortement mobilisés pour la circonstance que le président Guillaume Soro reviendra en Côte d’Ivoire et sera élu président de la république. « C’est la population de Biankouma qui m’a fait, et c’est ce qui a fait que j’ai rencontré Guillaume Soro qui a décidé de ne jamais trahir la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné. Il a invité ses pairs à regarder droit vers leur objectif. Pour lui, le président Soro est conscient, que la rébellion a défiguré l’ouest et a décidé de venir reconstruire cette région avec tous les fils et filles de la région.

« Nous savons que le président Soro va revenir en Côte d’Ivoire et ça ce n’est pas un débat. Vous devez en tant que femmes, en tant que mères, vous devez revendiquer le retour de votre fils sur la terre de ses ancêtres », a-t-il lancé à l’endroit des femmes.

Il a déploré le fait que le pouvoir RHDP ait gelé les comptes du président Guillaume Soro. C’est pourquoi il a invité la population du district à se mobiliser pour payer la caution du président Guillaume Soro pour sa candidature. Pour lui, la peur doit changer de camp. « Nous n’avons pas le droit d’avoir peur. Nous devons nous lever, nous devons nous ressaisir.

Il a attiré l’attention des militants sur le fait que le PDCI n’est pas un parti de combat. Par contre, il affirme que le président Laurent Gbagbo est venu pour mener le combat avec eux. « Le président Gbagbo est venu pour nous défendre. Il est venu donner sa poitrine pour nous », a-t-il relevé. Il a pour conclure lancé un message d’union, un message de paix, un message d’encouragement et surtout un message de responsabilité.

Le coordonnateur régional du GPS Tonkpi Gba Bakary et celui du Guémon Kouhon Clément ainsi que leurs collègues du Cavally ont affirmé leur accord et leur engagement pour faire fonctionner la nouvelle coordination pour un GPS fort dans la région. La rencontre a enregistré la présence du vice-président national de GPS Sapohi Vincent.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *