Man/ Élections locales 2018: Les jeunes de Koko pour des scrutins apaisés

Temps de lecture : 2 minutes

Les jeunes du quartier Koko, grand hôtels de Man, par la voix de leur président ,Sanogo Bafo, militent  pour des élections régionales et municipales 2018 apaisées. Sanogo Bafo, l’a fait savoir ce jeudi 24 mai aux hommes des médias dans un point-presse.

Soucieux, du bon déroulement de ces scrutins à venir dans son secteur et  à Man, en général, ce leader des jeunes aidé de son bureau , a décidé de prendre le taureau par les cornes. « Mon bureau et moi avons initié des rencontres de formation et d’information. Dans un premier temps sur les différentes dates de la révisions des listes électorales, des déroulements des scrutins . Ensuite, nous leur avons fait savoir l’importance d’avoir un comportement citoyen lors de ces élections. C’est -à-dire le respect de tous les candidats, l’importance du vote, le respect des affiches qu’on ne doit pas déchirer. Mais surtout d’éviter ou de ne pas céder à la provocation » a expliqué le président des jeunes de Koko grands hôtels. Lequel s’est réjoui, du changement de comportement, de manière positive, des jeunes de ce quartier depuis trois ans et demi qu’il est leur président.

Selon Sanogo Bafo, on peut mettre cela au compte des nombreuses activités socio culturelles qu’ils organisent pour créer le rapprochement et l’entente entre jeunes. « Mais aussi grâce à l’apport de la police, qui s’implique à nos côté dans la sensibilisation contre l’incivisme et la délinquance » a ajouté Bafo, par ailleurs 3e vice président de la jeunesse communale.

Celui ci n’a pas manqué de rendre hommage aux forces de l’ordre pour leur proximité d’avec les populations. À titre d’exemple, il a relevé la présence de celles ci lors des journées de nettoyages appelées « quartier propre » à Koko.

Le président des jeunes de Koko , candidat aux législatives passées, a aussi fait savoir ses bons rapports avec les femmes, les personnes agées de son quartier et les autres présidents de jeunes des quartiers de Man. Car pour lui , le développement d’une cité passe par l’entente et la cohésion.

Par Diomande You

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *