Bogouiné / Journée de l’excellence : 40 personnes primées 

Temps de lecture : 2 minutes

La sous-préfecture de Bogouiné a célébré ses meilleurs agents de développement, à l’occasion de la 3ème édition de la journée d’excellence, organisée le samedi 20 juillet dernier.

Les différents récipiendaires et le sous-préfet de Bogouiné

Initiée par le sous-préfet de Bogouiné, cette 3ème édition de la journée de l’Excellence a connu plusieurs innovations.  « Cette année, nous avons fait beaucoup d’innovations. Le secteur agricole, le village et l’école les plus propre ont été ajouté. Au total ce sont 40 prix qui ont été décernés aux meilleurs  acteurs dans différents secteurs d’activités pour cette édition », a-t- situé le principal du collège de Gouekangouiné, Diale kpa Maturin, président du comité d’organisation qui a précisé les innovations.

L’invité d’honneur pour cette édition, l’Ebony 2015, Jérôme Kouakou a exhorté les populations au travail bien fait en s’appropriant cette journée pour rehausser le développement de leur sous-préfecture.

Selon l’initiateur de la journée, le sous préfet de Bogouiné, N’ Zi Donatien, elle a été instituée pour permettre aux populations de la sous-préfecture d’être des modèles dans leurs secteurs d’activités.  « Depuis 3 ans nous récompensons les meilleurs de notre sous-préfecture qui se sont distingués. Notre jeunesse a besoin de repère. Nous voulons aussi créer les conditions pour un développement continue et durable »,

Aussi, s’est il félicité des avancées notables depuis le lancement de cette journée. « L’institution de cette journée porte ses fruits car depuis chacun s’améliore pour être mieux vu. Au niveau des centres de santé l’accueil et la qualité du service se sont améliorés. Globalement chacun agit désormais en sachant que son activité est suivie et  fait l’objet d’évaluation », poursuit il. 

Aux populations de sa sous-préfecture, N’Zi Donatien leur a demandé d’être des modèles pour renforcer le développement à Bogouiné.« Je vous demande de vous inscrire dans le civisme, dans la paix et la stabilité. Éviter les affrontements inter communautaires. Donner l’exemple du vivre ensemble dans la diversité », a conclu le commandant de Bogouiné.

Au nom du parrain, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bouh Honoré a, quand à lui, exhorté les populations à s’approprier cette journée de l’excellence qui est une valeur cardinale, permettant d’impulser le changement de comportement et de mentalité.

Les meilleurs associations de femmes ont été appuyées par l’Ong Likoleh en équipements et matériels agricoles, à cette occasion.

Pour rappel, les 40 nominés sont issus du secteur Éducation-formation, de l’hygiène et la santé, du monde agricole, la société civile. Des prix spéciaux ont été décernés également.

Doumbia Seydou Badian 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *