En prélude à la fête de l’indépendance / L’excellence célébrée à Bogouiné

Temps de lecture : 2 minutes

Le sous-préfet de Bogouiné, N’zi Donatien Maurice a initié ce vendredi 03 août 2018 une journée de l’excellence destinée à rendre un hommage mérité aux lauréats qui se sont distingués par la qualité de leur travail.

Trois catégories de personnes ont été récompensées. Il s’agit des 05 meilleurs élèves du primaire et des 02 meilleures du secondaire, les meilleurs acteurs de la société civile, les meilleurs agents de l’administration publique et parapublique et les personnalités qui sont engagées de façon active dans les actions de développement de la sous-préfecture de Bogouiné.  « La cérémonie de ce jour consiste à honorer ceux qui se sont bien illustrés dans leur domaine d’activité et qui constituent de ce fait, des exemples à suivre », a indiqué l’administrateur civil.

Pour lui, cette cérémonie vise à remobiliser les populations de cette localité autour de valeurs fortes en vue de créer les conditions pour un développement soutenu, durable et partagé. N’zi Donatien Maurice a aussi souligné que l’existence d’un capital humain de qualité, en particulier d’une jeunesse bien formée prête à relever les défis d’aujourd’hui et de demain sera un atout majeur pour ouvrir la porte de l’émergence chère au président de la république. Car, soutient-il, « c’est par notre travail que nous produirons des richesses qui détermineront notre bien-être ».

Le coordonnateur projet de l’Ong Licoleh Côte d’Ivoire, Bih Tiémoko Martin, co parrain de cette cérémonie s’est dit heureux d’être associé avec sa structure à cette célébration du mérite. « Les prix de l’excellence permettent de célébrer et de promouvoir les meilleurs d’entre nous car notre société et surtout notre jeunesse, a besoin de modèle centré, notamment autour des valeurs du travail, de l’effort et du mérite », a-t-il indiqué.

Ils sont au total 40 récipiendaires à recevoir des présents de diverses natures en plus des diplômes d’honneur. Pour les meilleurs élèves, des kits scolaires des tenues scolaires, pour les femmes des pagnes, des enveloppes symboliques et divers autres équipements pour les autres bénéficiaires. En leur nom, le meilleur agent du collège moderne de Gouekangouiné, Gnahoré Aloukou, éducateur a exprimé sa gratitude au sous-préfet pour l’honneur qui leur a été fait. « Cette récompense marque le début d’une nouvelle aventure dans nos services respectifs. Je prends l’engagement au nom des récipiendaires de faire encore mieux l‘année prochaine », s’est-il engagé.

Ousseny Kindo

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *