Man/ Dernière session 2020 du conseil municipal : Le maire annonce la livraison de plusieurs ouvrages pour 2021

Temps de lecture : 3 minutes

La troisième session du conseil municipal de Man qui marque la dernière pour l’an 2020 s’est tenue ce jeudi 17 décembre à la salle Amadou Gon Coulibaly de l’hôtel communal de la ville. Une Session au cours de laquelle le premier magistrat de la ville a annoncé la livraison de plusieurs ouvrages pour améliorer les conditions de vie des populations.

L’actuelle municipalité de Man a inscrit en ordre de priorité la dotation de la ville de Man en plusieurs infrastructures socio-économiques de base. Lors de cette dernière session, le premier magistrat de la commune a annoncé le démarrage effectif des travaux de construction de la nouvelle gare routière de Facobly et d’un marché de gros à Kpangouin 2 qui seront livrés dans le premier trimestre de 2021. En plus, un site a été trouvé pour la construction de l’école primaire publique de Dioulabougou et les travaux ont démarré effectivement. « Ce quartier qui est l’un des plus populaires de la ville va enfin avoir son école grâce à notre conseil qui a acheté un terrain privé à cet effet », a annoncé le maire Aboubakar Fofana.  

La nouvelle municipalité de Man dans sa volonté de doter la ville d’infrastructures sportives ne lésine pas sur les moyens. Elle  a également acquis le financement pour la construction de la piscine municipale.  Une promesse de campagne qui rentre dans sa phase active. Les travaux ont commencé et sont très avancés sur un site à proximité de la caserne du centre de secours d’urgence de Man. En outre, avec des partenaires privés, le maire de Man a obtenu la réhabilitation du mythique stade Léon Robert de Man qui est en chantier. « De 10 milles places, le stade verra sa capacité augmentée à 15000 places », avait annoncé le premier magistrat de la commune lors de la deuxième session 2020 du conseil municipal. Un chantier qui obéit à un projet intégré qui prend en compte la construction d’un marché artisanal afin de libérer les alentours du stade jusque-là occupés par les artisans.  Aboubakar Fofana  a annoncé l’année 2021 comme étant l’année du foncier. « Ce sera l’année où nous allons commettre un géomètre agréé faire l’identification documentaire des réserves foncières et la reconnaissance physique des terrains, pour ensuite mettre un terme aux occupations anarchiques des sites publics », a-t-il indiqué.

Cette session a été aussi marquée par l’examen et l’adoption du projet du cadre organique des emplois de l’exercice 2021 ; l’examen et l’adoption de l’état d’exécution  du budget primitif au quatrième trimestre de l’exercice 2020 ; l’examen et l’adoption du projet des taxes communales pour l’exercice 2021 et l’examen et l’adoption  du budget primitif 2021 qui s’équilibre en recette en dépense à 1.149.680.000 francs dont 751.660.000 pour  le fonctionnement et 398.000.000 francs pour les investissements. Un budget en baisse de 200 millions de francs par rapport à celui de 2020.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *