Man/ Remise des clés de l’EPP Municipalité : Le maire Abou Fofana « l’école est le meilleur ascenseur social »

Temps de lecture : 3 minutes

Le mercredi 10 février dernier le maire de la commune de Man a procédé à la remise officielle des clés d’un bâtiment de trois classes de l’école primaire publique Municipale de Man. Un ouvrage réalisé par son conseil.

Cette cérémonie qui marque la fin du calvaire d’une bonne partie des élèves de cette école de six classes a été l’occasion pour le premier magistrat de la commune de Man de rappeler l’importance de l’école dans son programme de société.  « L’école tient une place importante dans le conseil municipal. Déjà en moins de deux ans, nous avons construit et livré deux écoles de six classes et il y a une troisième école, celle de Dioulabougou qui est en cours de finition », a indiqué le maire Aboubakar Fofana. « L’école est le meilleur ascenseur social. Et il nous appartient en tant que municipalité de donner cet espoir aux enfants de Man », a-t-il soutenu.

Le premier magistrat de la commune de Man  a par ailleurs déploré les conditions dans lesquelles les enfants vont à l’école dans cet établissement. « Quand nous regardons les conditions dans lesquelles ces enfants vont à l’école ici, nous avons particulièrement mal au cœur, parce qu’il nous appartient de donner la chance, de donner de l’espoir à nos enfants. Et cela s’exprime aussi à travers des infrastructures de qualité dans lesquelles les enfants vont pouvoir s’épanouir et se projeter sur leur avenir. L’école pour nous est un maillon essentiel du développement de notre pays », a relevé le maire Fofana. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a annoncé pour cette année 2021, la construction d’un deuxième bâtiment de trois classes avec des latrines pour renforcer les capacités d’accueil de cet établissement qui jusque-là dispose d’un bâtiment construit en bambou et en paille. Pour les autres doléances formulées par les enseignants et leurs élèves, Aboubakar Fofana a dit qu’il va leur analyser au cas par cas.

Aboubakar Fofana a, à cette occasion, salué le conseil municipal sortant pour avoir initié ce projet de construction d’une école primaire dans ce quartier. Il a tout de même précisé qu’il est revenu à son conseil de mobiliser les fonds pour réaliser ce projet.

La communauté éducative du quartier municipal a salué cette initiative de la mairie de Man. «La joie est grande pour moi parce que ça fait la cinquième année que nous vivons dans une précarité totale, exposés à tous, aujourd’hui avec cet ouvrage, la joie est grande pour nous, je suis très content », s’est  réjoui Diomandé Victor, le directeur de l’école.  

Du côté des enfants, c’est aussi la joie. Leur porte-parole Fiéné Yao Ivan Daniel a exprimé ses remerciements et celui de ses paires au maire de Man qui par cet acte les met en sécurité. Mais pour que cela soit complet, les enfants plaident pour la construction d’un point d’eau, l’électrification de l’école, la construction de latrine et la construction d’une clôture autour de cette école qui en ce moment est à la merci des troupeaux de bœufs.  

Notons que cette école malgré les conditions difficiles d’apprentissage est l’une des meilleures de la commune en termes de résultats scolaires. Lors du dernier concours de l’émission Petit à petit de la RTI tenu à Man, ils sont arrivés en deuxième position. Une victoire que les enfants dédient au maire de la commune de Man à qui ils veulent ressembler.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *