Man/ Pour affronter Ebola et Covid 19 : Journalistes et hommes de média en formation

Temps de lecture : 3 minutes

Les journalistes et hommes de média de Man étaient en formation le mardi 13 avril dernier. L’objectif de cette formation, selon le président de la coordination régionale des journalistes et hommes de média, par ailleurs délégué régional de l’Union nationale des journalistes et correspondants de presse, UNAJCOP-CI, du Tonkpi, est d’être mieux outillé pour affronter avec efficacité les défis qui s’offrent à eux en matière de lutte contre ces épidémies.

Pour cette session qui s’est tenue dans la salle des réunions de la Direction régionale de la santé et de l’hygiène publique, c’est le Directeur régional, Dr Tia Mamadou, lui-même qui a instruit les hommes de média sur les origines, les manifestations et les mesures de prévention de ces maladies. Selon lui, la fièvre d’Ebola est une maladie d’origine animale dont le principal réservoir est la chauve-souris. « C’est une fièvre hémorragique hautement mortelle. Son taux de létalité varie entre 40 et 90%. Il se contamine à travers les liquides corporels que le corps humain sécrète. A savoir la sueur, les urines, le sperme, les déchets, le sang et tout autre liquide qui sort du corps. Sa période d’incubation en cas de contamination est de 2 à 21 jours », a précisé Dr Tia Mamadou.

Selon lui, la maladie se manifeste par une fièvre brusque et forte, une faiblesse intense, la fatigue, des hémorragies dans les cas graves. Le patient saigne au niveau de tous les orifices de son corps. Si le mal est vite diagnostiqué, il peut se guérir par un traitement symptomatique.

Tout comme la Covid 19, la prévention de cette maladie passe par l’hygiène de vie et surtout l’hygiène corporelle.  A savoir le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou l’utilisation du gel hydro alcoolique, la distanciation physique, le port des masques de protection et surtout la renonciation à la manipulation et à la consommation de la viande de brousse. Pour ce qui est de la Covid 19, l’Etat de Côte d’Ivoire a aussi opté pour la vaccination qui demeure selon l’Oms et les spécialistes de la santé, une méthode efficace de  lutte contre cette pandémie mondiale. Le Directeur régional de la santé a encouragé les journalistes et hommes de média du Tonkpi à véritablement s’engager dans la lutte contre ces maladies à travers leurs différentes productions et la poursuite de la campagne de porte-porte qu’ils ont initiée à la faveur de la lutte contre la Covid-19.

Pour sa part, le président de la TMC et délégué régional de l’Unajcop-ci Tonkpi a exprimé ses remerciements au Directeur régional de la santé pour avoir mis à la disposition de ses confrères et lui, les outils nécessaires pour mieux mener la lutte contre cette épidémie dans la région du Tonkpi.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *