Man/ Cohésion nationale, solidarité et lutte contre la pauvreté : Direction régionale de Man change de titulaire

Temps de lecture : 3 minutes

Adama Fofana, Directeur régional de la cohésion nationale, de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté est muté à Bondoukou dans la région du Gontougo. Il est remplacé par dame Tio Alice, précédemment directrice régional du Goh. La passation des charges entre les deux Directeurs régionaux s’est déroulée ce jeudi 8 février 2024 sous la supervision du secrétaire général 2 de la préfecture de Man, Stéphane Guiriga, représentant le préfet de la région du Tonkpi, préfet du département de Man.

Après les différentes vérifications d’usage et les signatures des documents afférents à la passation des charges, le secrétaire général 2 Stéphane Guiriga et les deux directeurs ont rejoint le personnel de la Direction qui avait à ses côtés les responsables des organisations non gouvernementales partenaires de la Direction régionale.

L’autorité administrative a d’entrée rendu un hommage au Directeur régional sortant Adama Fofana. Selon lui, durant les 4 ans de service à Man, ce commis de l’État a fait preuve d’humilité, de disponibilité et de bonne collaboration. Il a souhaité bon vent au Directeur régional sortant, appelé à faire valoir ses compétences à la Direction régionale de Bondoukou.

L’autorité administrative a ensuite présenté la nouvelle directrice régionale en la personne de dame Tio Alice, éducatrice d’emploi précédemment directrice régionale du ministère de Cohésion nationale, solidarité et lutte contre la pauvreté de Gagnoa dans le Goh. « Elle est votre nouvelle Directrice régionale. Vous lui obéirez en tout ce qu’elle vous commandera », a exhorté le représentant du préfet de région. Il s’est ensuite tourné vers les agents pour les inviter à plus d’engagement dans le service comme c’était le cas avec le Directeur sortant. Pour lui, le changement du premier responsable du service qui pourrait également instaurer un changement de paradigme ne doit en aucun cas affecter la qualité du service offert aux citoyens. « Je ne veux pas entendre qu’il y a des problèmes de personnes ici. Comme j’aime le dire, on n’est pas obligé de s’aimer. On est obligé de se respecter et de faire le travail pour lequel on est venu ici. Je voudrais vous mettre à la disposition de votre nouvelle directrice tout comme vous la confier. Si elle échoue, c’est vous qui aurez échoué. Si elle réussit, cela va vous irradier et vous serez auréolés de cette victoire. Et nous espérons que cette victoire va se matérialiser ici à la direction régionale », a-t-il conseillé.

Le représentant de l’exécutif a par la suite invité madame Tio à être un manager, qui doit trouver les leviers sur lesquels agir pour motiver, pour mobiliser le personnel. « Il faut avoir une vision. Et cette vision il faut la partager avec le personnel pour qu’ils sachent exactement où ils vont. Prenez-les comme vos enfants. Instaurez une administration famille », a-t-il engagé la nouvelle directrice régionale.

Prenant la parole Adama Fofana a rendu un hommage au préfet de la région du Tonkpi et au secrétaire général 2 et qui ont été pour lui d’excellents coachs. Il a aussi remercié ses partenaires et les collaborateurs pour avoir œuvré efficacement à ses côtés dans l’atteinte des résultats.

Pour sa part, Tio Alice a exprimé sa gratitude à la ministre qui l’a nommé à la tête de la direction régionale du Tonkpi. Pour elle c’est un nouveau défi d’être dans cette région qui est encore plus vaste que celle du Goh. Elle a souligné qu’elle compte sur les conseils et orientations avisés de l’administration centrale ainsi que la disponibilité des agents pour relever les défis qui s’offrent à sa direction.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *