Au lancement officiel du Festival Tonkpi Nihidaley de Man

Temps de lecture : 3 minutes

Amadou Gon annonce plusieurs projets de développement à l’ouest.

Le premier ministre Amadou Gon Coulibally était ce samedi 09 décembre à Man pour procéder au lancement officiel du Festival Tonkpi Nihidaley.

Il représentait à cette cérémonie le président de la république Alassane Ouattara, haut patron de cette cérémonie dont il est lui-même le parrain. Le chef du gouvernement ivoirien s’est félicité de ce que ce festival dont l’objectif principal est la valorisation et le rayonnement de la culture et de l’Identité Dan constitue un socle du développement de la région du Tonkpi. C’est pourquoi il a mis à profit cette rencontre pour annoncer de grand travaux de visant à améliorer les conditions de vie des populations de cette contrée du pays. « Je peux vous assurer de l’engagement du président Alassane Ouattara à poursuivre les investissements nécessaires à l’essor économique et social de la région du Tonkpi.  D’ores et déjà, je confirme ici qu’un nouveau Chr sera construit à Man. Je note que compte tenu de la présence de l’Université à Man, ce nouveau centre hospitalier régional que le président Alassane Ouattara a décidé de construire sera la première tranche d’un CHU. Et cela sera discuté avec les ministres de la santé et de l’enseignement supérieur. Je peux également vous dire que le président Alassane Ouattara a décidé de l’électrification de 252 localités qui le seront d’ici fin 2018 sur un financement de la Bad et qu’il y a 40 qui le sont déjà », a-t- annoncé.

L’ancien secrétaire général de la présidence a aussi indiqué que le président de la république lui-même pourrait venir début 2019 à Man pour concrétiser officiellement ces actions de développement dans la région.   Pour Amadou Gon, la réalisation de ces différents projets ne saurait être possible sans la paix et la cohésion sociale. « Nous devons préserver la paix et la cohésion dans notre pays afin de créer les condition de réalisation de cette grande ambition du président de la république. Il nous revient collectivement la responsabilité de prémunir notre la Côte d’Ivoire  contre les aventures sans lendemain, préjudiciable au développement de notre cher pays. Nous devons demeurer toujours ensemble pour poursuivre l’œuvre de construction de la Côte d’Ivoire autour du président de la république », a-t-il conseillé. Le premier ministre a lancé un appel à bâtir dans la paix une Côte d’Ivoire plus forte dans ses structures de production. Une Côte d’Ivoire qui affirme davantage sa personnalité culturelle. Une Côte d’Ivoire résolument engagée à jouer à jouer l’intérieur de ses frontières comme dans le concert des nations africaines et dans le monde son rôle d’artisan de la paix et de pays de la vraie fraternité.

Le président du conseil régional du Tonkpi Albert Toikeusse Mabri a rappelé que l’ambition de son conseil en initiant Tonkpi Nihidaley.

« Il s’agit de faire de ce festival une plateforme de rencontre d’intellectuelles, une plateforme économique, une rencontre de divertissement et d’évasion, un projet culturel fédérateur qui rassemble le peuple Dan, ses alliés et les peuples frères, ainsi que les peuples amis en vue de revaloriser notre culture et s’appuyer sur la puissance mobilisatrice des arts de la scène pour mettre en mouvement tout notre peuple en vue du développement et de la cohésion sociale », a indiqué l’ancien ministre des affaires étrangères. Plusieurs activités sont au menu de ce festival qui dure une semaine. Il s’agit de colloque, d’un forum économique, d’une foire commerciale, des arts du spectacle, des sports patrimoniaux des visites des sites et attraits touristiques. Plusieurs membres du gouvernement, des institutions internationales et des cadres de la région et de la diaspora prennent part à ce festival.

Kindo Ousseny à Man

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *