Touba / Des jeunes s’engagent à être des ivoiriens nouveaux

Temps de lecture : 2 minutes

Les membres de la Nouvelle conscience du Bafing (Ncoba) veulent s’inspirer du concept d’ivoirien nouveau caractérisé par le changement de mentalité tel que prôné par le chef de l’État Alassane Ouattara.

La photo de famille après l’investiture du président de la Ncoba

Cet engagement, ils l’ont pris ce samedi 25 août 2018 à l’occasion de l’investiture de leur bureau dans l’enceinte de la cour du foyer des jeunes de Touba, en présence du maire Bamba Lamine et plusieurs chefs de communautés.

Ainsi, ces jeunes gens qui ont pour devise  » solidarité,  loyauté, rigueur «  se donnent pour missions de consolider les liens amicaux et fraternels entre leurs membres d’une part et d’autre part entre les fils et filles du Bafing, contribuer à la promotion de la culture du territoire et de ses valeurs, l’éveil des consciences et la création d’emplois pour ses membres.

Selon le président de la Ncoba Diomandé Seydou, les jeunes doivent s’armer de courage. « Les gouvernants nous ont montré que nous la jeunesse, nous sommes au coeur de leurs préoccupations. En témoigne le thème du dernier sommet de l’Union africaine. C’est à nous jeunes de faire montre d’efficacité, de courage et de volonté à travailler», a-t-il déclaré.

Il a, également, invité ses membres à l’unité. « C’est nous qui allons écrire la nouvelle histoire de notre région et c’est avec les doigts de l’union, de la solidarité, la sagesse et non avec les doigts de la division, de la fainéantise et de la discrimination. Soyons unis pour réussir ce pari», a invité

Diomandé Seydou n’a pas manqué de demander aux autorités et aux bonnes volontés de les accompagner dans cette perspective.

Le parrain Diomandé Vakaramoko, responsable des douanes, pour sa part, s’est dit prêt à soutenir ses filleuls dans cette dynamique car pour lui «tout ce qui concerne les jeunes et le développement du Bafing en général et Touba en particulier, est son affaire ».

Quant au maire Bamba Lamine, il a encouragé les jeunes à se constituer en groupements ou associations pour bénéficier facilement des appuis de la mairie.

Cheick Lamine Bakayoko

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *