Biankouma / La chefferie invitée à s’impliquer dans la pacification du jeu politique

Temps de lecture : < 1 minutes

2020, année à laquelle devra se tenir l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, approche à grands. Face à l’imminence de  cette échéance, les acteurs politiques ivoiriens se livrent à une surenchère qui ne dit pas son nom. Ils n’hésitent pas à s’invectiver.

Mariatou Koné milite pour un climat social apaisé

La ministre de la Solidarité, Mariatou Koné, présente ce samedi, dans le département de Biankouma, a fait une adresse particulière à la chefferie traditionnelle de Côte d’Ivoire afin qu’elle s’investisse davantage dans la sensibilisation des hommes politiques pour les amener à adopter le bon ton.

« Je voudrais me tourner vers les chefs. En prélude à 2020, on entend beaucoup de choses de la part de vos enfants qui sont les leaders politiques. Il faut que vous puissiez leur demander de mettre balle à terre, de concourir pour 2020 pacifiquement par les idées et non par la violence. Je voudrais que vous dites à vos enfants que les ivoiriens ont souffert en 2010, plus encore en 2011. Et nous ne voulons plus revivre cela« , les a t elle mis face à leurs responsabilités.

Touré Ibrahima 

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *