Bafing/ Le ministre Eugène Aka Aouelé offre des ambulances médicalisées à deux centres de santé

Temps de lecture : 2 minutes

La région du Bafing fait de jour en jour un pas de plus vers le progrès. En effet, en plus de bénéficier de 49 km de bitume dont les travaux ont été lancés le samedi 6 juin dernier à Ouaninou, le Bafing a vu le nombre de ses ambulances augmenter de deux. La remise desdites ambulances a été faite en marge du lancement des travaux de bitumage de l’axe Touba-Ouaninou-Sahouêla, par le ministre de la santé et de l’hygiène publique le Dr Eugène Aka Aouelé en présence de ses collègues Amédé Kouakou de l’équipement et de l’entretien routier, Vagondo Diomandé de la sécurité et de la protection sociale, Sidiki Konaté de l’artisanat et Moussa Sanogo du budget et du portefeuille de l’État.

Le ministre Aka Aouelé a offert deux ambulances médicalisées aux centres de santé de Ganhoué et de Fouênan

Les centres de santé bénéficiaires sont celui de Ganhoué dans le département de Ouaninou et Fouêna dans le département de Touba. Pour le ministre Aka Aouelé, cette remise traduit la volonté du gouvernement ivoirien à apporter des meilleures conditions de vie aux populations notamment celles des zones rurales.

De quoi réjouir le ministre Moussa Sanogo qui a exprimé toute sa satisfaction et sa reconnaissance au président de la République et au chef du gouvernement qui, selon lui, ne cessent par des actions importantes, de témoigner leurs amours et soutiens au Bafing. À l’en croire, ces véhicules permettront l’évacuation rapide des malades et des femmes en travail vers d’autres établissements sanitaires ayant un plateau technique plus élevé. « Merci au chef de l’État Alassane Ouattara, à tout le gouvernement avec à sa tête le premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour tous les efforts déployés pour l’amélioration des conditions de vie de nos parents», a dit le ministre Moussa Sanogo.

L’ambulance de Fouênan

Rappelons que le samedi 15 février dernier, le centre de santé urbain de Ouaninou qui a bénéficié d’une réhabilitation et une extension par le ministre Moussa Sanogo, a été érigé en hôpital général. À cette occasion le ministre de la santé et de l’hygiène publique avait également offert une ambulance neuve d’une valeur de 47 millions de FCFA.

Cheick Lamine

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *