Man/ Malgré la Covid-19 : Vers l’achèvement du calendrier académique de l’université de Man

Temps de lecture : 2 minutes

La crise sanitaire qui secoue le pays depuis plusieurs mois n’a pas affecté l’élan et la volonté de l’université de Man. Cette benjamine des universités publiques continue d’aller de prouesses en prouesses.

Après avoir organisé les convois des étudiants et personnels qui étaient à Abidjan il y a quelques jours, l’université a démarré les examens de la 1ère session du 1er semestre. C’était ce lundi 09 juin dans l’enceinte de l’institution.

Pour rappel, alors que nous étions dans les moments difficiles de la Covid-19, l’université grâce au génie de son président, le professeur Coulibaly Lacina a continué les cours. Respect des mesures barrières obligent, c’est un enseignement à distance que les étudiants ont pu bénéficier jusqu’au 02 juin lors de la reprise.

Ainsi, l’université a entamé une semaine de révision avec les étudiants avant de commencer ces examens du 1er semestre de la 1ère session 2019-2020.  « Nous sommes au début des examens à l’université de Man. Ce sont des cours qui avaient été donnés en présentiel et fini à distance dont les examens n’avaient été fait. A ce jour tous les enseignements ont été donnés. Les étudiants ont eu une semaine de révision dans les unités pédagogiques. Nous démarrons donc les séries d’examens dans notre institution jusqu’à terminé l’année académique  », a expliqué le président de l’Université de Man. Il y aura pour faire respecter les mesures barrières plusieurs vagues de composition.

Pour ce qui est des examens du second semestre et de la deuxième session, ils vont démarrer 29 juin au 08 août. Et ce avec les examens et concours des grandes écoles pour finir avec l’examen de la deuxième session des Licence1 et Préparatoire 1.  « Nous rassurons que le 08 août nous terminons l’année académique avec l’organisation de deux sessions. Aucune disposition n’aura été retirée du fonctionnement ordinaire de l’université de Man. Nous sommes dans un cadre d’apprentissage familial. Nous devons avoir des universités familles. Et avoir un cadre d’échanges permanents. Et c’est cette dynamique qui nous permet d’arriver aux résultats que nous avons d’être la seule université publique qui finit son année et malgré la Covid-19 », a conclu le Professeur Coulibaly Lacina. Notons que l’université de Man, la benjamine des universités publiques compte à ce jour 1332 étudiants. 

Doumbia Seydou Badian

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *