Man/ Attaques sur les réseaux sociaux : Konaté Sidiki met les activistes insulteurs en garde

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis quelques années, un groupe de jeunes de Man s’est spécialisé dans les injures publiques sur les réseaux sociaux à l’encontre des élus et cadres de la région. Un comportement que le ministre Konaté Sidiki, par ailleurs député de Man commune ne saurait accepter. Récemment lors de sa rencontre avec les structures du Rhdp, dans le cadre de la sensibilisation à l’enrôlement sur la liste électorale, il a adressé une mise en garde à l’encontre de quiconque va se permettre d’insulter un cadre sur les réseaux sociaux.

Pour le ministre Konaté Sidiki, aucune injure à l’endroit des élus et cadres ne saurait être tolérée. « J’ai porté plainte contre un jeune de Man qui m’a insulté sur les réseaux sociaux et il a été mis en prison. Dorénavant,  celui qui se dit être mon partisan, si tu insultes un cadre de quelque bord qu’il soit, je serai celui-là même qui portera plainte pour que tu sois arrêté et mis en prison. Je ne vais plus tolérer les injures », a averti le ministre Konaté Sidiki.

Il entend faire sévir la police contre tout contrevenant. Le député de Man commune a rappelé que les injures publiques sont condamnées par la loi, et il entend faire sanctionner qui que ce soit va s’offrir le luxe de salir les leaders politiques. Le coordonnateurs régional RHDP dans le Tonkpi se dit favorable aux critiques mais n’admet pas les attaques gratuites.

« Vous pouvez vous attaquer entre vous. Mais enlevez nos noms dans vos injures. Il faut qu’on change de comportement et de mentalité ici à Man. Nous devons faire la politique sainement. De façon civilisée. Même si vous vous cachez derrières des avatars, vous serez démasqués parce que vous n’êtes pas plus forts que la technologie. La police scientifique sera mise à contribution et vous serez arrêtés. On ne peut pas permettre que cela continue. La justice fera son travail », a-t-il martelé.

Pour terminer il a exhorté les jeunes à une prise de conscience et à s’engager résolument dans des actions pouvant concourir au maintien d’un climat de paix et  la cohésion sociale dans la région. Gage de tout développement harmonieux. Il a aussi invité les jeunes du Rhdp à accompagner le processus d’inscription sur la liste électorale afin d’augmenter le nombre des électeurs du parti présidentielle pour la compétition du 31 octobre 2020.

Kindo Ousseny

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *