A Dio, (s/p Biankouma): jeunes et responsabilité dans la cohésion social

Temps de lecture : 2 minutes

Par Kindo Ousseny / Une journée de cohésion et de développement a été initié récemment par le sous-préfet de Biankouma, N’dri N’guessan dans la localité de Dio .

image de répertoire

Cette rencontre qui a été marquée par la finale du Tournoi de la cohésion a été l’occasion pour le préfet du département de Biankouma de rappeler aux jeunes, leur responsabilité dans le maintien de la cohésion sociale et le développement local.  Pour le représentant du chef de l’Etat à Biankouma, le développement trouve ses racines dans la cohésion et le travail. C’est pourquoi, il les a invités à cesser d’être des éternels assistés et assoir les bases du développement par un travail hardi au profit de leurs localités respectives car dit-il, « Dans le processus de développement, il y a la part de l’Etat, mais également il y a votre part que vous devez notamment en ce qui concerne la salubrité de votre village. On peut être pauvre, mais être propre. C’est pourquoi je vous exhorte à continuer d’entretenir votre cadre de vie », a-t-il conseillé. Il a par la suite félicité les populations de Dio et les villages voisins pour avoir bien perçu le message du Sous-préfet les invitant à l’unité et à la cohésion, tout en laissant derrière eux les querelles intestines qui ne font qu’empêcher leur évolution vers l’émergence prôné par le président de la république, Son excellence Alassane Ouattara. Poursuivant son intervention,  le Gouverneur n’a pas caché sa fierté face aux initiatives de son collaborateur.

«  Je suis venu vous soutenir, mais surtout pour soutenir le Commandant Hervé Aliali, qui en si peu de temps à pris des initiatives dont ses prédécesseurs n’ont pas osé, mais qui a donné des résultats,  je  veux citer l’unification de Douè avec un seul chef de village, également le processus d’unification de Mangouin et Yrongouin dont l’essentiel a été fait ainsi sans oublier la cérémonie qui unit cet après-midi les filles et fils de Dio », s’est-il félicité. Avant le Préfet le porte de la jeunesse, le chef du village, le Président de la mutuelle ainsi que l’Adjoint au Maire de Biankouma n’ont pas dit autre chose. Ils ont tous salué les actions de cohésion sociale du nouveau Sous-préfet qu’ils caractérisent de concrètes.  A l’issue de la finale, la jeunesse a reçu beaucoup de dons en équipements sportifs. Il faut noter que ce tournoi a enregistré la présence de cinq (6) équipes dont une équipe des fonctionnaires exerçant dans ledit village. Les cadres de la localité ont tous répondu présent à l’appel du corps préfectoral et ont promis soutenir les initiatives du Sous-préfet de Biankouma.

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *