Zouhan-hounien / Un déficit de plus de 30 enseignants au lycée moderne

Temps de lecture : 2 minutes

Le proviseur du lycée moderne Koui Mamadou de Zouan-Hounien, Bamba Moustapha a organisé le vendredi 21 septembre 2018 sa traditionnelle réunion de rentrée scolaire 2018- 2019, présidée par Djiba Koné, secrétaire général de préfecture.

Le proviseur du lycée félicité pour les bons résultats obtenus l’année dernière

Il a été question pour le proviseur du lycée moderne de Zouhan-hounien de faire le bilan de l’année scolaire précédente et de dégager les perspectives de l’année scolaire en cours.

Pour ce qui est du bilan, Bamba Moustapha s’est réjoui des résultats obtenus par son lycée au cours des examens. « Nous avons fait 81% au Bepc et 82,90% au Bac l’année dernière. Ce résultat a été obtenu malgré de nombreuses difficultés de fonctionnement que connait notre lycée. Nous nous réjouissons de cette prouesse car nos efforts notamment les cours de renforcement gratuits pour les élèves de 3ème et terminale ont été d’une grande utilité », a t il noté.

Parlant des difficultés, Bamba Moustapha déplore l’insuffisance de professeurs au sein de son établissement qui rend un peu difficile son fonctionnement. « Nous avons fonctionné avec un déficit de plus de trente enseignants dans différentes matières, de 5 éducateurs  et de 2 conseillers d’éducation. A cela s’ajoute le manque de certains matériels didactiques que nous essayons de combler un temps soit peu. Notre lycée continue de recevoir beaucoup d’affectations. C’est pourquoi il faut que nous ayons un effectif conséquent pour atteindre les objectifs à nous fixer », a t il fait savoir.

Poursuivant, le premier responsable du lycée Koui Mamadou se dit déterminé à faire respecter le thème national de l’école. Il entend aussi créer les conditions studieuses pour les élèves de son établissement. « Nous allons continuer sur notre lancée afin de donner à nos apprenants des cours de qualité et booster nos résultats scolaires. Nous attendons faire du lycée Koui Mamadou de Zouhan-hounien un lycée de référence et être le meilleur des meilleurs de la région », a t il insisté.

Au nom du préfet de Danané, Djiba Kone, secrétaire général de la préfecture après avoir salué l’excellent travail réalisé l’année dernière, a invité les enseignants à aller au-delà et de hisser le lycée au rang des établissements d’excellence de notre pays.

Bâti sur une superficie de 5 ha le lycée moderne K.M. compte plus de  3000 élèves repartis dans 44 salles avec  40 enseignants. En plus de l’insuffisance en tables- bancs, la clôture de l’établissement qui à coûté au COGES, la somme de 240 millions de francs attend d’être achevé.

Doumbia Seydou Badian

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *