Man/Les fidèles appelés à conserver les acquis du Ramadan

Temps de lecture : 2 minutes

A Man, les fidèles musulmans ont sacrifié à la rituelle de la célébration de l’Aid’El Fitr. Une occasion mise à profit par l’iman El Hadj Sanogo Al Hassan de la grande mosquée du quartier Cafop pour sensibiliser ses fidèles sur les bonnes pratiques de la vie.

Selon lui, le jeûne du ramadan a pris fin et les musulmans doivent faire l’effort de ne pas perdre les bonnes pratiques acquises pendant la période de pénitence et de dévotion à Allah. « Ceux qui ont arrêté de consommer la drogue et l’alcool doivent y mettre définitivement un terme. Il en est de même pour les adeptes de la fornication, du vol et toute sorte de mauvaise pratique », a conseillé le guide religieux pendant son serment au terme des deux rakats de la grande prière. « Si vous n’arrêtez pas, votre jeûne seras vains et vous subirez le châtiment d’Allah lors du dernier jugement », a-t-il prévenu. Al Hassane Sanogo a par ailleurs invité les ivoiriens à s’abstenir de la violence, a bannir la haine et la jalousie  de leurs sentiments et à cultiver l’amour du prochain.

 Pour lui, les hommes sont égaux devant Dieu et ce sont ceux qui sont abonnés aux bonnes pratiques qui seront vus comme les meilleurs parmi eux. « La solidarité que vous avez manifesté entre vous doit continuer. Vous ne devez pas rompre avec l’esprit du partage et le sens de la reconnaissance », a exhorté l’Imam Sanogo Al Hassan.

Il a pour terminer formulé des bénédictions pour les fidèles musulmans, les autorités et surtout pour la paix et la prospérité socioéconomique de la Côte d’Ivoire.

A la place de la paix de Man, c’est l’Imam principal de la ville El Hadj Fofana Aboubakar qui a officié la grande prière. Au terme des deux rakats, le président régional du Cosim a invité les musulmans à ne pas être égoïstes dans la prière. « Quand vous priez, ne le faites pas pour vous seul, pensez aux autres, vos proches, vos connaissances, vos voisins, musulmans comme non musulmans et surtout à notre pays qui a besoin de paix et de stabilité », a indiqué l’imam de la grande mosquée de Man. Pour lui nul n’a le droit d’être épanoui seul. C’est pourquoi il a prié pour l’ensemble des ivoiriens, pour la paix en Côte d’Ivoire, la santé des autorités et l’essor économique du pays.

Kindo Ousseny à Man  

Loading

Partager, c'est aimer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *